Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Tunisie: L’IVD est capable d’achever ses activités dans les délais impartis (Sihem Ben Sedrine)

La présidente de l’Instance Vérité et Dignité Sihem Ben Sedrine a affirmé jeudi que l’Instance est capable d’achever ses travaux dans les délais prévus par la loi sur la justice transitionnelle à savoir en mai 2018.
Elle a toutefois posé comme condition une meilleure coopération des structures de l’Etat, en assurant à l’instance l’accès aux dossiers demandés.
Dans une déclaration à l’agence TAP, en marge d’un atelier de réflexion à Tunis sur la réalité des droits de l’homme en Tunisie, Ben Sedrine a expliqué que l’instance a élaboré un tableau de bord pour assurer le parachèvement de ses activités dans les délais impartis.
Elle a cependant relevé que dans son article 18, la loi sur la justice transitionnelle permet à l’instance de prolonger d’une année la durée de sa mission. “La durée d’activité de l’Instance a été délimitée à quatre années, à compter de la date de nomination de ses membres, renouvelable une fois pour une seule année suite à une décision motivée de l’Instance et soumise au Parlement, trois mois avant l’achèvement de son mandat”.
Nous sommes capables de compléter notre travail dans les délais si les parties officielles se montrent plus coopératives a-t-elle insisté, indiquant avoir adressé à l’Assemblée des représentant du peuple (ARP) une liste sur les parties qui bloquent son travail.
Le pole judiciaire financier, le tribunal militaire et autre parties administratives figurent sur cette liste, selon la présidente de l’IVD.
Elle a indiqué que le tribunal militaire a refusé de fournir à l’instance les dossiers demandés dont 22 relatifs à l’affaire de Siliana et plus de 500 se rapportent aux évènements qui ont suivi la révolution de 2011.
L’instance donnera bientôt, une conférence de presse pour présenter son rapport annuel et parler des obstacles qui entravent son fonctionnement, a-t-elle ajouté.
L’activité de l’IVD, créée en vertu de la loi sur la justice transitionnelle couvre l’ensemble de la période comprise entre le 1er juillet 1955 et la date de promulgation de cette loi.
L’IVD a démarré ses travaux en décembre 2014 et doit achever sa mission en mai 2018.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.