Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

La Tunisie et la France signent un protocole d'accord sur la prévention des risques de corruption

Un protocole d'accord sur la prévention des risques de corruption a été signé jeudi à Paris entre l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) et l'Agence française anti-corruption (AFA).
Signé par le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib et le directeur de l'Agence française anti-corruption, Charles Duchaine, « cet accord de coopération permettra de faciliter l'échange d'informations, d'expériences et de bonnes pratiques », selon un communiqué l'agence française.
l'INLUCC et l’AFA ont convenu « d'échanger toutes informations pertinentes, en tant que de besoin et dans le respect de leurs attributions respectives » et de « se prêter mutuellement assistance, notamment pour la réalisation d'objectifs ou le traitement de cas d'intérêt commun ».
« Je salue la signature de cet accord qui matérialise la volonté de nos deux pays de renforcer la coopération en matière de prévention des atteintes à la probité », s'est réjoui Charles Duchaine, directeur de l'AFA, cité dans le communiqué.
Pour sa part, Chawki Tabib, président de l'INLUCC, a souligné que l'accord « pose les jalons d'une coopération tuniso-française que j'espère des plus efficaces en matière de lutte contre la corruption ».

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.