Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Telquel
  • samedi 16 décembre 2017 08:45

Maroc: Prêt de 202 millions d'euros de la BM à la ville de Casablanca

 

La Banque mondiale (BM) a accordé une enveloppe de 1,72 milliard de dirhams destinée au Conseil de la ville de Casablanca, indique un communiqué de la banque.
C'est le premier prêt à l'échelle communale de l'institution de Bretton Woods au Maroc depuis deux décennies.
"Le conseil d'administration du groupe de la Banque mondiale (BM) a donné son accord pour un prêt de 202 millions de dollars (1,72 milliard de dirhams, NDLR) destiné à soutenir le Conseil de la ville de Casablanca pour la réalisation de ses objectifs de développement urbain", ajoute le communiqué de l'institution de Bretton Woods publié le 13 décembre.
Ce financement vise à renforcer les capacités d'investissement de la ville. Cela passera notamment par "l'amélioration du système de gestion des recettes municipales" et "l'attrait des investissements privés dans les infrastructures et les services via des partenariats public-privé".
Le prêt sera, d'après le pourvoyeur de fonds international, basé sur "des projets qui répondent aux contraintes de la fourniture de services et aux défis de l'environnement des affaires de la ville". La Banque Mondiale entend également contribuer à "construire un modèle de gouvernance urbaine et à l'étendre au niveau d'autres grandes villes du Maroc".
Le communiqué précise que ce prêt est le fruit de négociations démarrées en 2014 avec l'ancien Conseil de la ville dont le mandat a pris fin en octobre 2015. Le communiqué précise que le ministère de l'Économie et des Finances et le ministère de l'Intérieur ont également pris part à ces négociations menées "conformément au programme de régionalisation avancée visant à stimuler l'activité économique et la compétitivité des villes".
"L'objectif est de renforcer la capacité financière du Conseil de la ville afin qu'il puisse assumer pleinement son rôle dans la réduction des inégalités entre quartiers", a notamment déclaré Marie Françoise Marie-Nelly, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb. Le communiqué n'apporte aucune précision sur les modalités de ce financement, présenté comme "le premier prêt à l'échelle communale au Maroc depuis deux décennies", précise la note d'information.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.