Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Les garde-côtes grecs saisissent un navire chargé d'explosifs à destination de la Libye

Les garde-côtes grecs ont annoncé mercredi que le navire de transport "Andromeda", battant pavillon tanzanien, avait été saisi il y a quelques jours au large de l'île de Crête avec un chargement d'explosifs à destination de la Libye.
"Ce navire était une bombe à retardement qui aurait pu avoir des répercussions imprévisibles sur les personnes et l'écosystème marin", ont souligné les garde-côtes dans un communiqué de presse en ligne.
Ce navire, qui faisait route de la Turquie vers la Libye, transportait 29 caisses d'explosifs et d'autres produits susceptibles d'être utilisés pour construire des bombes comme celles utilisés dans les attentats terroristes, par exemple des détonateurs, du nitrate d'ammonium et un gel spécial, rapporte l'agence de presse nationale AMNA.
Une escouade des forces spéciales a saisi ce navire et arrêté ses huit membres d'équipage comprenant deux Ukrainiens, cinq Indiens et un Albanais.
Le commandant de bord a déclaré aux enquêteurs qu'il avait reçu pour instruction d'emmener le navire jusqu'au port libyen de Misurata et non à Djibouti, la destination figurant sur l'itinéraire prévu du navire.
L'Union européenne a émis une directive interdisant le transport et la vente d'armes et d'explosifs vers la Libye.
Le navire et la cargaison ont été confisqués et le navire emmené jusqu'au port crétois d'Héraklion.
L'équipage sera entendu par un procureur du Pirée jeudi.
Le navire appartenait à la compagnie Andromeda Shipping, représentant potentiellement des intérêts grecs, selon l'AMNA.
Les autorités enquêtent également sur les trajets effectués récemment par ce navire précis.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.  

Montage automobile : Les concessionnaires vont devoir chercher leurs équipementiers (responsable)

« La stabilité politique du pays et le cadre incitatif à l’investissement sont des atouts qui permettront d’attirer les équipementiers étrangers », selon un responsable du ministère de l’Industrie.