Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Algérie: L'installation des membres des cinq nouveaux comités de basins hydrographiques

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib a procédé samedi à l'installation officielle des membres des cinq nouveaux comités des bassins hydrographiques conformément au décret exécutif du 12 janvier 2010.
Il s'agit des bassins hydrographiques "Algérois-Hodna-Soummam", du bassin "Cheliff Zahrez", du bassin "Oranie- Chott-Chrgui", du bassin "Constantinois- Seybouse- Mellegue" et du "bassin hydrographique du Sahara". Cette installation a pour objectif d'impulser une nouvelle dynamique à la gestion intégrée des ressources en Eau, en tant que secteur névralgique.
Dans une allocution à cette occasion, le ministre des Ressources en eau a rappelé que l'unité hydrographique, composée d'un à plusieurs bassins était, de l'avis de tous les spécialistes, l'espace naturel d'une gestion intégrée des ressources en eau, car formant une base cohérente réunissant à la fois les ressources naturelles et les usagers des eaux.
Soulignant le caractère stratégique de ces bassins, le ministre a indiqué que chaque bassin hydrographique était doté d'un comité œuvrant dans un cadre consultatif à la planification et l'élaboration de mécanismes, à l'image des plans régionaux dans le domaine de l'aménagement de l'irrigation, en sus d'un rôle consultatif en matière de relance des politiques de ressources en eau.
"Ces comités constitueront un base de réflexions autour des problématiques relatives aux bassins hydrographiques, une source de proposition pour accompagner les pouvoirs publics dans la mise en œuvre d'une politique nationale des ressources en eau, et la sensibilisation de la société civile sur la pollution, le gaspillage et la préservation des eaux pour les générations futures", a ajouté le ministre.
Il a rappelé, par la même occasion, les principes fondamentaux de la gestion intégrée des eaux en Algérie, consistant essentiellement dans la répartition équitable des ressources en eau entre citoyens, la lutte contre le gaspillage et la pollution, et l'élaboration d'un plan préservant les capacités nationales.
Pour sa part, le directeur général de l'Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (AGIRE), M. Dermachi Mohammed, a indiqué que les comités des bassins hydrographiques créés en 1996 avec la création des bassins hydrographiques, avait pour objectif de mettre en place un cadre consultatif pour la gestion des ressources en eau, relevant que chaque comité est composé de 30 membres représentant les collectivités locales, les usagers des eaux, les organismes de gestion des services de l'eau et les différentes administrations.
Il a ajouté que ces comités jouent un rôle primordial dans le développement de la politique des ressources en eau et ont pour missions l'étude du projet de plan directeur d'aménagement des ressources en eau pour établir un rapport détaillé adressé au ministère de tutelle.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Afin de réduire l'envasement, Sur les terres en amont des barrages, il faut interdire le labour et le remplacer par le semis direct moins agressif pour le sol.
    Sur ces bassins versants, il faut réduire le pâturage et laisser la végétation repousser et maintenir le sol.
    Djamel Belaid. Ingénieur agronome.

    Rapporter Belaid dimanche 14 janvier 2018 22:19
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.