Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Algérie-Médecins résidents: accord sur certaines revendications, la question de la grève tranchée ce dimanche

La réunion samedi entre le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui et les représentants des médecins résidents a permis de "parvenir à un accord sur certaines revendications tandis que d'autres restent en suspens, notamment celle liée au service civil", a indiqué la représentante des médecins résidents, Mme Akili Zhira.
Soulignant que cette réunion "à huis clos" est la première rencontre "réelle" avec le ministère, elle a précisé que celle-ci a duré près de deux heures et a permis aux médecins résidents de présenter leur plate-forme de revendications au ministre", ajoutant qu'un accord "a été dégagé sur certaines questions alors que d'autres restent en suspens, dont celle de l'obligation du service civil".
La représentante des médecins résidents a indiqué que le ministre a rappelé que la revendication liée au service national "n'était pas des prérogatives du ministère de la Santé", ajoutant que le premier responsable du secteur a fait état de "la mise en place de commissions mixtes avec d'autres secteurs regroupant la Direction générale de la Fonction publique et de la Réforme administrative, le ministère de la Défense nationale et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique".
Concernant la grève, Mme Akili a affirmé que son maintien ou non sera tranché par les médecins-résidents, ajoutant que des assemblées générales seront tenues dimanche dans différentes facultés pour transmettre les résultats de la réunion aux médecins résidents et à leurs représentants au niveau des wilayas.
M. Hasbellaoui avait réitéré, au cours de la semaine dernière, son engagement à trouver des solutions aux revendications soulevées par les médecins résidents dans le cadre d'un "dialogue responsable et constructif".
Les revendications soulevées par les médecins résidents, qui ont entamé une grève depuis plusieurs semaines, sont principalement liées aux oeuvres sociales, au service national et au service civil.
Concernant la revendication relative à la révision du service civil, M. Hasbellaoui a estimé que ce dernier était "plus qu'essentiel", mettant en exergue l'importance de son "adaptation et de son développement à travers l'amélioration des conditions de travail et la qualité de l'aspect technique ainsi que la dotation en équipements médicaux pour une meilleure prise en charge des malades".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.

Le ministère des Affaires étrangères dément le rappel de l’ambassadeur malien par Bamako

  Selon le site malien abamako.com, « les représentants diplomatiques du Mali en Algérie ont été rappelés par leur pays pour consultation sur la situation précaire de leurs ressortissants ».