Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Tunisie: Les mesures sociales annoncées “ne sont que de la poudre aux yeux” (mouvement Echaab)

Le secrétaire général du mouvement Echaab Zouheir Maghzaoui a indiqué dimanche que son parti n’a pas assisté hier à la réunion des signataires du Document de Carthage pour avoir prévu d’avance que les mesures sociales qui seront annoncées “ne sont que de la poudre aux yeux”.
Il a déclaré à l’agence TAP, que les mesures annoncées par le gouvernement à l’issue de la réunion des signataires du Document de Carthage ne permettront pas de sortir le pays de la crise qu’il traverse depuis la révolution. Le mouvement Echaab appelle à la suspension au plus vite de plusieurs articles de la loi de finances 2018 comportant des mesures d’austérité et provoquant la hausse des prix.
Ces mesures anticipées ont été prises en préparation de la visite qu’effectue ce matin le président de la République Béji Caïd Essebsi à la cité Ettadhamoun (gouvernorat de l’Ariana). Une visite s’inscrivant, selon lui, dans le cadre d’une “campagne électorale anticipée”.
Maghzaoui a critiqué la coalition gouvernementale qui “a porté la responsabilité des actes de pillage ayant accompagné les protestations contre la cherté de la vie à des partis de l’opposition”. Pour lui, un dialogue “sérieux et responsable” est nécessaire pour trouver des solutions radicales devant palier les questions sociales urgentes.
Réunis samedi au palais de Carthage, les signataires du Document de Carthage ont indiqué avoir examiné une série de propositions de mesures sociales pour absorber la colère de la rue tunisienne, à la suite des augmentations des taxes et des prix adoptées dans la loi de finances pour l’exercice 2018.
La réunion s’est déroulée en l’absence du parti Afek Tounes, du parti al-Jomhouri et du Mouvement Echaab.
Au terme d’un Conseil ministériel tenu samedi soir au palais Edhiafa à Carthage, sous la présidence du Chef du gouvernement, Youssef Chahed, des mesures à caractère social ont été annoncées en faveur des catégories démunies et à revenu limité.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.

Le ministère des Affaires étrangères dément le rappel de l’ambassadeur malien par Bamako

  Selon le site malien abamako.com, « les représentants diplomatiques du Mali en Algérie ont été rappelés par leur pays pour consultation sur la situation précaire de leurs ressortissants ».