Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Tunisie: Manifestations contre l'austérité sous haute surveillance à Tunis

Plusieurs centaines de Tunisiens ont manifesté dans le calme contre les politiques d'austérité du gouvernement dimanche à Tunis, où les forces de l'ordre s'étaient massivement déployées pour éviter de nouvelles scènes de violences et de pillage.
Une personne a été tuée et près de 800 arrêtées depuis qu'a débuté il y a une semaine le mouvement de protestation contre les hausses de prix entrées en vigueur le 1er janvier.
Pour tenter de désamorcer la crise, le gouvernement tunisien a annoncé samedi le déblocage de 170 millions de dinars (57 millions d'euros) pour venir en aide aux familles les plus démunies et aux personnes dans le besoin.
Plusieurs rassemblements ont néanmoins eu lieu dimanche à Tunis, où l'opposition avait lancé un appel à la mobilisation à l'occasion du septième anniversaire de la chute de l'ancien président Zine Ben Ali.
"Nous n'avons gagné que la liberté d'expression après la révolution de 2011. Nous resterons dans la rue jusqu'à que nos droits économiques soient reconnus", a déclaré un manifestant disant s'appeler Fouad.
"Je suis professeur et ma femme est institutrice mais nous avons du mal à joindre les deux bouts. Nos poches sont vides à cause des décisions injustes du gouvernement", a-t-il ajouté.
Des centaines de policiers anti-émeute étaient déployés dans le centre de Tunis pour éviter des incidents et séparer les partisans du Front populaire (opposition) et ceux du parti islamiste Ennahda, membre de la coalition gouvernementale.
Ennahda et le gouvernement ont accusé le Front populaire d'être à l'origine de certaines des violences de la semaine écoulée.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.