Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Libye: Le Haut Conseil d'État exhorte tous les belligérants à éviter l'escalade militaire

Mercredi, le Haut Conseil d'État a appelé l'ensemble des belligérants à se calmer et à éviter l'escalade militaire.
"Compte tenu de la situation d'urgence exceptionnelle que connaît le pays, le conseil a continué ses réunions consultatives afin de discuter de l'évolution préoccupante de la situation, à Tripoli", a déclaré le conseil dans un communiqué.
"Nous avons réitéré notre engagement à rejeter l'usage de la violence et de la force afin de régler les rivalités politiques ou personnelles", poursuit le communiqué.
"Nous appelons toutes les parties à se calmer et à éviter l'escalade militaire, à éliminer les causes des tensions et a ouvrir la voie du dialogue afin de désamorcer les tensions et de protéger la capitale et ses infrastructures contre la guerre et la destruction", peut-on lire également.
Le conseil a également appelé le gouvernement d'unité nationale "à être à la hauteur des événements, à prendre ses responsabilités et à gérer cette crise de la sécurité avec détermination et sagesse, de façon à mettre un terme aux tensions et à répondre à leurs causes".
Les services de sécurité maintiennent la fermeture l'aéroport international de Mitiga, à Tripoli, depuis lundi, suite à une attaque menée par un groupe lourdement armé qui a tué 21 personnes et en a blessé 69 autres, dont des civils.
Le gouvernement soutenu par l'ONU a publié un communiqué condamnant l'attaque "qui a menacé la vie de voyageurs, de résidents vivant à proximité et la sécurité du trafic aérien".
"Cette attaque avait pour objet de libérer des terroristes de l'État islamique, d'Al-Qaïda et d'autres groupes du centre de détention supervisé par la force de dissuasion spéciale du ministère de l'Intérieur", conclut le communiqué.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Souhil Meddah:"Le système fiscal algérien n’assure aucun équilibre macroéconomique à moyen et à long termes"

Le problème du régime fiscal algérien est  dans la forme et le schéma de répartition ou de collecte de ses ressources ainsi que dans la capacité des services fiscaux à pouvoir identifier les niches cachées existantes, explique l’expert financier Souhil Meddah.

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.