Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Algérie-France: vers le renforcement de la coopération dans le domaine de la sécurité sociale

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali et l'ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, ont mis en avant la nécessité de poursuivre et de renforcer la coopération dans le domaine de la sécurité sociale, notamment en matière d'échange d'expériences.
Cette échange porte sur le "renforcement des capacités de formation et d'encadrement de l'Ecole supérieure de la sécurité sociale et le développement des services de soins fournis par les établissements sanitaires relevant de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS)", a indiqué jeudi un communiqué du ministère.
Les deux responsables se sont félicités des relations "d'excellence" unissant les deux pays, particulièrement dans le domaine de la sécurité sociale, qui se sont renforcées récemment par la "signature d'un protocole relatif à la prise en charge des soins des Algériens dans les hôpitaux français, en sus d'une coopération solide entre le pôle emploi français et l'Agence nationale d'emploi (ANEM) en terme de modernisation et de consolidation des capacités et expertises de l'Agence".
Le ministre a passé en revue, à cette occasion, les politiques nationales dans le domaine de la protection sociale ainsi que les différents programmes et dispositifs mis en place pour encourager les jeunes et les chômeurs à créer des micro-entreprises et faciliter leur intégration dans le monde du travail.
La rencontre a permis en outre aux deux parties de passer en revue les relations de coopération bilatérales et les voies et moyens de renforcer le partenariat entre les deux pays dans les domaines d'intérêt commun, conclut le communiqué.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Souhil Meddah:"Le système fiscal algérien n’assure aucun équilibre macroéconomique à moyen et à long termes"

Le problème du régime fiscal algérien est  dans la forme et le schéma de répartition ou de collecte de ses ressources ainsi que dans la capacité des services fiscaux à pouvoir identifier les niches cachées existantes, explique l’expert financier Souhil Meddah.

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.