Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

Maroc: : Présentation des grandes lignes du plan de développement socio-économique de la province de Jerada

Le Wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a dévoilé, lundi à Jerada, les grandes lignes d’un ambitieux plan de développement socio-économique de la province.
Ledit plan, présenté lors d’une rencontre de communication avec les représentants des jeunes de la province, comprend des mesures efficientes qui placent le citoyen au centre des préoccupations et répondent aux attentes des habitants en termes d’emploi, d’amélioration des conditions de vie, d’accompagnement des mutations sociales et de préservation de l’environnement.
Ce plan englobe des mesures d’urgence qui visent notamment à créer quelque 1000 emplois dont 300 au profit des ouvriers travaillant dans l’extraction anarchique du charbon (cendriers) et à accorder la priorité d’emploi dans les stations thermiques de Jerada aux jeunes de la province titulaires de diplômes professionnels, outre le lancement des travaux d’extension de la zone industrielle devant abriter des unités de production et qui vont générer environ 1500 emplois supplémentaires à court terme.
Le plan prévoit aussi la facilitation de l’opération d’organisation des ouvriers mineurs dans le cadre de sociétés ou de coopératives tout en leur offrant la possibilité de commercialiser leur production de charbon auprès de l’Office national d’électricité, la création de coopératives en vue de conclure des contrats avec l’Office dans les domaines du transport du charbon, du gardiennage et des autres activités de sous-traitance, et ce dans le cadre de la réglementation en vigueur.
Dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), une expérience singulière sera menée à travers la création d’un guichet au siège de la province pour recevoir les porteurs de projets générateurs d’emplois, étudier leurs propositions et les accompagner dans la réalisation de projets aux retombées positives.
En parallèle à ces mesures d’urgence, il a été procédé à la mise en place d’un programme visant la création de 5000 emplois directs dans plusieurs secteurs dont celui de l’agriculture avec notamment la mobilisation de 3.000 hectares de terres soulaliyates pour l’exploitation agricole (1.000 pour les ayants droit et 2.000 en faveur des jeunes), en sus du réaménagement des actuels périmètres irrigués au profit des exploitants.
Pour ce qui est du renforcement des infrastructures en milieu rural, il a été procédé à la programmation de 108 projets dans les secteurs des routes, l’enseignement, la santé, l’eau et l’électricité, et ce dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural avec un coût global de 500 millions de dirhams couvrant la période 2018-2023.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.