Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

Algérie: l'OAIC mise sur l'amélioration des rendements pour atteindre l'autosuffisance en blé dur à l'horizon 2020

L'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) envisage de multiplier ses actions visant à améliorer la productivité des terres dédiées à la culture du blé dur afin d'atteindre son objectif d'autosuffisance à l'horizon 2020, a affirmé mardi à Alger un de ses responsables, Noureddine Amrani.
Le dispositif projeté sur les zones de production touche 1,4 million d'hectares (ha) avec un gain de production attendu de 14,3 millions quintaux (qx), a précisé M. Amrani lors d'un séminaire sur les outils de perfectionnement pour une meilleure rentabilité du blé dur en Algérie, organisé par la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI).
Dans ce cadre, l'OAIC vise l'amélioration de la production dans le sud du pays, à travers notamment une meilleure utilisation des équipements actuels ainsi que le développement des systèmes économiseurs d'eau dans les zones de submersion.
Le rendement prévu grâce à cette démarche, qui touchera une superficie totale de 80.000 ha, est de 40 qx/ha, soit un gain de production d'un (1) million qx.
L'office compte aussi perfectionner les systèmes d’irrigation d’appoint sur une superficie totale de 220.000 ha afin de sécuriser la production céréalière, permettant un gain de 3,3 millions qx.
Dans la région du nord, il est prévu de mener des actions dans les zones sous-régime pluvial, visant à améliorer l'itinéraire technique à réaliser dans les retenues d’eau. Ces actions toucheront un (1) million ha, avec un résultat attendu de 5 millions qx, soit un gain de rendement de 5 qx/ha.
Concernant la région des Hauts Plateaux, l'OAIC compte créer de grandes exploitations agricoles sur une superficie totale de 100.000 ha, en collaboration avec les transformateurs (producteurs de pâtes alimentaires).
La production attendue de cette action est de 5 millions qx avec un rendement de 50 qx/ha.
L'ensemble de ces actions permettront ainsi d'atteindre l'objectif de "0% d’importation" de blé dur d'ici 2020, a avancé M. Amrani.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?