Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

Algérie: Vers la réhabilitation du barrage inféro-flux de Tadjemout (Laghouat)

Les préparatifs sont en cours pour la réhabilitation du barrage inféro-flux de Tadjemout (40 km de Laghouat), au regard de son importance pour l’irrigation agricole, a-t-on appris mercredi auprès des services de la wilaya.
L’étude technique concernant la restauration et le réaménagement de cet ouvrage hydraulique ancien (datant de 1949) a été finalisée, a-t-on indiqué, précisant que cette étude fait état d’un financement de 500 millions DA pour l’opération de réaménagement et de réhabilitation.
Une commission nationale d’experts s’est enquise de la situation de cette retenue hydrique susceptible d’assurer l’irrigation de quelque 300 hectares de terres agricoles, dans l’attente de la livraison de ses conclusions, selon la source.
Ce barrage inféro-flux et le barrage de Seklafa mis en exploitation dernièrement vont permettre d’accroitre de quelque 2.500 hectares les superficies agricoles irriguées.
D’une longueur de 250 mètres, ce barrage, point de convergence de 27 oueds, est constitué de plusieurs cellules, dont chacune dispose de quatre poches, trois pour le traitement et une pour la collecte de l’eau, conçue sous forme de puits raccordé à un collecteur puis à la canalisation principale menant vers les zones agricoles.
Les ouvrages hydrauliques dans la wilaya de Laghouat permettent l’irrigation destinés à l’irrigation agricole dans la wilaya de Laghouat totalisent une capacité d’irrigation de 37.500 ha en 2017, contre seulement 9.500 ha en 1999, selon la direction de wilaya du secteur.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.