Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Juin 2018

Mauritanie: La Zone Franche de Nouadhibou reçoit une délégation d’investisseurs des Îles Canaries

Une délégation d’investisseurs canariens comprenant des hommes d’affaires et des présidents des fédérations de ports aux Îles Canaries est arrivée, mardi matin à Nouadhibou.
La délégation a été accueillie par le secrétaire général de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou, M. Jeilany Ould Cheikh, entourés des directeurs centraux et des cadres de la ZFN.
Une première réunion au niveau du siège de la ZFN a permis de faire un exposé détaillé sur les opportunités d’investissement offertes par la Zone Franche de Nouadhibou et sur les projets d’investissement promoteurs dans les divers domaines.
La délégation canarienne a visité par la suite la société SUNRISE qui constitue un partenariat d’investisseurs privés mauritaniens et chinois agréée par la ZFN, a pris connaissance des opportunités d’investissement dans la pêche et a suivi un exposé sur les réalisations des partenariats entre mauritaniens et étrangers dans ce domaine permettant de créer notamment plus de 1500 opportunités d’emplois indirects.
A l’occasion de la visite de la délégation espagnole, la ZFN a organisé un salon qui a permis aux hommes d’affaires mauritaniens et aux investisseurs canariens de discuter et de passer en revue les différents domaines d’investissement (Pêche, tourisme, commerce, logistique, etc.).
La délégation s’est rendue également dans la zone touristique des cabanons.
En marge de cette visite, M. José Juan Ramos Pères, président de la Fédération des ports des Îles Canaries (Fedeport), a exprimé sa satisfaction pour les opportunités de projets et d’investissements offertes par la Zone Franche de Nouadhibou, indiquant que l’exécution d’un projet de partenariat entre les secteurs privés et publics mauritaniens et canariens va permettre des opportunités prometteuses pour l’investissement.
Il a dans ce cadre remercié les responsables de la Zone Franche de Nouadhibou pour l’accueil chaleureux, l’hospitalité et les facilités qui ont permis à la délégation de visiter des infrastructures vitales et importantes.
De son côté, le secrétaire général de la ZFN, M. Cheikh Ould Jeilany, a souligné que la visite de la délégation canarienne entre dans le cadre des efforts entrepris par la Zone Franche de Nouadhibou visant à sensibiliser les investisseurs sur les opportunités offertes, se félicitant de l’intérêt des partenaires espagnols pour ces opportunités.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "la fiscalité pétrolière a augmenté de 19% en 2018" (Sonatrach)

  Concernant les recettes d’exportation Sonatrach a réalisé 14,8 milliards de dollars jusqu'à fin mai dernier, en hausse de 17%, selon les chiffres officiels.

En prêtant davantage aux femmes, les banques tunisiennes pourraient stimuler la croissance (Rapport SFI)

  La Tunisie est considéré comme l’un de pays les plus progressistes en matière de droits des femmes dans la région MENA.

Algérie: La 51/49% restera une "ligne rouge" dans le secteur des hydrocarbures (Sonatrach)

Le futur cadre juridique relatif au secteur des hydrocarbures permettra une "clarification" du rôle du ministère de l'Energie, ainsi que ceux de l'Agence Alnaft et de l’ARH.