Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Tunisie: Caïd Essebsi préside la 1ère réunion de la commission des représentants des partis et organisations signataires du Document de Carthage

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a affirmé, lundi, en présidant la première réunion de la commission composée des représentants des partis et organisations signataires du Document de Carthage, que cette réunion intervient pour “évaluer le degré d’avancement de la réalisation des priorités définies dans le Document de Carthage”.
Elle a pour but de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour appliquer les priorités, à travers la définition d’un plan d’action pour la prochaine période, a-t-il ajouté.
Aucune nouvelle proposition ne sera avancée en dehors du cadre du Document de Carthage au cours de cette réunion, a-t-il tenu à préciser, se déclarant convaincu que “la situation générale connaitra des progrès”.
Il a, dans ce sens, appelé les membres de la commission à examiner l’ensemble des propositions présentées par certains partis et organisations signataires du Document de Carthage, exhortant “le reste des parties à fournir leurs propositions”. La présidence de la République n’interfèrera pas à ce sujet, a-t-il affirmé.
Caïd Essebsi s’est, d’autre part, dit confiant quant au patriotisme de tous les signataires du Document de Carthage, partis et organisations, et à leur disposition à consentir tous les sacrifices nécessaires au service de l’intérêt suprême de la Tunisie.
Le retrait de certaines parties du Document de Carthage ne signifie pas que le gouvernement ne va pas appliquer les points contenus dans ce Document. Le gouvernement est déterminé à appliquer les priorités contenues dans ce document de Carthage, a-t-il déclaré.
“Je suis le témoin du processus démocratique du pays”, a-t-il souligné, relevant que l’instauration du processus démocratique n’est pas une simple affaire ; elle exige une entente de toutes les parties.
Le président Caïd Essebsi a critiqué les Tunisiens qui ne soutiennent pas le processus de transition en Tunisie. “Nous devons montrer au reste du monde que nous sommes capables de nous mettre d’accord et d’accepter nos différences. Nous pouvons nous opposer, sauf sur les questions qui touchent la patrie”.
Il a, par ailleurs, souligné que la commission n’est pas tenue de terminer, en une journée, la mission qui lui a été confiée. Elle doit, toutefois, faire preuve de rapidité.
D’après lui, la commission doit parvenir à un terrain d’entente entre toutes les parties signataires.
Ont assisté à la réunion les représentants des partis de Nidaa Tounes, d’Ennahdha, d’Al-Moubadara, d’Al-Massar, de l’Union patriotique libre et des organisations suivantes : UGTT, UTICA, UTAP et UNFT.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.