Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Maroc: Deux ressortissants syriens arrêtés pour leur implication présumée dans une affaire de financement d’activités criminelles

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a arrêté, mardi matin, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire national, deux ressortissants syriens résidents légalement au Maroc, pour leur implication présumée dans une affaire de transfert de sommes d’argent de manière suspecte vers l’étranger, pouvant être liée au financement d’activités criminelles.
Selon un communiqué de la la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les mis en cause ont été arrêtés successivement dans les villes de Mohammadia et Sefrou, précisant que les perquisitions menées à leurs domiciles ont permis la saisie d’appareils et d’équipements électroniques, à savoir des téléphones portables, des clés USB, une puce électronique, des ordinateurs potables, 17 passeports issus aux noms de citoyens syriens, ainsi que des reçus relatifs à des virements d’argents électroniques.
Les suspects ont été placés en garde vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer la nature des transferts d’argent effectués, leurs liens présumés avec le financement de projets illégaux, et d’arrêter l’ensemble des personnes soupçonnées d’être impliquées dans cette affaire, ajoute la même source, notant que tous les appareils et équipements électroniques saisis dans le cadre de cette affaire ont été soumis à l’expertise technique.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.