Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Tunisie: Caïd Essebsi juge souhaitable de modifier la loi électorale avant les prochaines élections

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a jugé mardi souhaitable de modifier la loi électorale avant les prochaines élections.
« J’adhère à tous ceux qui prônent la révision de la loi électorale. C’est une action hautement souhaitable et nous devons nous engager à la modifier avant les prochaines élections quelles que soient les critiques », a-t-il indiqué lors d’une cérémonie organisée au palais de Carthage à l’occasion du 62e anniversaire de l’indépendance.
A ce propos, Caïd Essebsi a proposé la formation d'une équipe restreinte au sein de la Commission du Document de Carthage pour la révision de cette loi.
« Bien que la Constitution comporte des lacunes et des insuffisances, je n’engagerai aucune initiative pour modifier la Constitution », a d’autre part tenu à souligner le chef de l’Etat.
« La Loi fondamentale est un acquis précieux qui doit être respecté », a-t-il souligné, ajoutant que « les instances constitutionnelles prévues par ce texte n'ont pas encore été mis en place ».
Dans le même contexte, le président de la République a émis le souhait de voir l'Assemblée des Représentants du peuple (ARP) parvenir, lors de la séance plénière prévue demain mercredi, à l'élection des membres restants de la Cour constitutionnelle.
A cet égard, il a évoqué la possibilité d’émettre des projets de loi en vue de l’élection des membres de la Cour constitutionnelle à la majorité absolue au lieu de la majorité requise de 145 voix.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.