Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Algérie: Baisse des quantités d'Hydrocarbures exportées en 2017

Les quantités d'hydrocarbures exportées par l'Algérie en 2017 ont connu une baisse de plus de 2% par rapport à 2016, a appris l'APS auprès de la Banque d'Algérie.
Pour toute l’année 2017, les exportations des hydrocarbures ont baissé de 2,88% pour s’établir à 108,48 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) contre 111,69 millions de TEP en 2016, précise la même source.
Ces diminutions des exportations en volume ont concerné beaucoup plus les hydrocarbures liquides (hors exportations de pétrole brut de Sonatrach) que les hydrocarbures gazeux, ajoute la Banque centrale.
Par semestre, les quantités d’hydrocarbures exportées, qui avaient augmenté de 11,04% entre le premier et le second semestre de 2016, ont reculé à 55,43 millions de TEP au premier semestre de 2017 (-5,68%) pour finir à 52,96 millions de TEP au second semestre 2017 (-4,47%), souligne la Banque d'Algérie.
En dépit des baisses successives des volumes exportés au cours des deux semestres de 2017, la hausse des prix du baril de pétrole s’est traduite par une augmentation des recettes d’exportation d’hydrocarbures qui ont atteint 16,9 milliards de dollars au second semestre de 2017 contre 16,16 milliards de dollars au premier semestre 2017 et 15,45 milliards de dollars au second semestre de 2016.
Pour toute l’année 2017, les recettes d’exportation d’hydrocarbures se sont établies à 33,06 milliards de dollars contre 27,92 milliards de dollars en 2016, en hausse de 18,42%.
Concernant la tendance des cours de pétrole entre 2016 et 2017, le prix moyen semestriel du baril de brut avait connu son plus bas niveau au cours du 1er semestre de 2016 à 40,59 dollars.
Il n’a cessé de remonter, depuis, pour atteindre une moyenne de 48,17 dollars au 2ème semestre 2016, de 50,85 dollars au 1er semestre de 2017 et finir à 57,24 dollars au 2ème semestre 2017.
Pour toute l’année 2017, il a été de 53,98 dollars le baril contre 45 dollars en 2016.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.