Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Avril 2018

Algérie: Fermeture de quatre laiteries pour non respect du cahier des charges

Le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, a indiqué mercredi à Alger que quatre (4) laiteries avaient été fermées pour non respect du cahier des charges.
Cette décision a été prise mardi lors d’une rencontre ayant réuni les ministères, respectivement, de l’Agriculture et du Commerce, les responsables des différentes laiteries nationales et l’Office national interprofessionnel du lait et produits laitiers (ONIL), a déclaré le ministre à la presse en marge de la cérémonie de célébration de la Journée internationale des forêts.
Selon lui, d'autres laiteries pourraient connaître le même sort si elles ne respectaient pas ce cahier des charges, alors que des comités permanents, installés par les ministères de l’Agriculture et du Commerce, assurent le suivi et le contrôle des laiteries au niveau de la production.
Par ailleurs, le ministre a fait savoir que cette réunion avait constaté que le principal problème résidait dans la phase de distribution.
A cet effet, des procédures ont été prises afin de suivre et de contrôler la traçabilité du lait en sachet depuis sa production jusqu’à sa vente au détail.
Il a, à ce titre, fait part d’une feuille de route établie par le ministère du Commerce et adressée à toutes les Directions du commerce des wilayas afin de suivre la traçabilité de ce produit de première nécessité.
Pour mettre fin à toute spéculation sur le lait subventionné, des opérations de suivi et de contrôle sont engagées, et ce, tant au niveau de la production qu’au niveau de la distribution, a indiqué M. Bouazghi qui a réaffirmé le maintien du prix du lait en sachet.
A ce propos, il a réitéré que sur décision du Président de la République, il n'est pas question d'augmenter, actuellement, le prix du lait, rappelant que la loi de Finances 2018 a prévu un budget de 32 milliards de DA pour couvrir les dépenses de subventions.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La Banque Mondiale s'engage à poursuivre son soutien à la Tunisie dans la réalisation de ses réformes

La Banque Mondiale a affirmé appuyer la Tunisie dans la réalisation de ses projets de réforme, afin de booster la croissance et répondre aux besoins socio-économiques du pays.

Algérie: L'inflation moyenne annuelle à 4,6% jusqu'à mars 2018

L'évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,6% jusqu'à mars 2018, a appris l`APS auprès de l`Office national des statistiques (ONS).

Les assises nationales sur l’agriculture : un colosse aux pieds d’argile ! (contribution)

Des assises sur l’agriculture seront organisées le 23 du mois courant sous le thème ’’ l'agriculture au service de la souveraineté nationale ’’.