Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Algérie: L'objectif de mettre fin à la tuberculose, "un engagement indéfectible de l'Etat" (ministre)

L'objectif de mettre fin à la tuberculose en Algérie est "un engagement indéfectible de l'Etat et une des principales priorités du ministère de la Santé", a affirmé jeudi à Alger le premier responsable du secteur Mokhtar Hasbellaoui.
S'exprimant à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière s'est félicité des résultats du programme national de lutte qui donne la priorité à la détection et au traitement des cas contagieux.
"Les résultats de la lutte contre tuberculose contagieuse sont probants puisque l'incidence de 14,8 cas pour 100.000 habitants en 2017 est un  chiffre jamais atteint depuis l'indépendance", a souligné M. Hasbellaoui. Durant la même année, "sur les 22.746 cas de tuberculose déclarés en Algérie, 7.389 cas (32.5%) étaient des cas de tuberculose pulmonaire, dont 6.011 cas de tuberculose contagieuse", a-t-il précisé.
"Néanmoins, a-t-il ajouté, la tuberculose extra-pulmonaire continue à dominer le paysage de la maladie avec une incidence de 37 cas pour 100.000 habitants".
"Ce changement de profil de la tuberculose classique est observé dans un certain nombre de pays où les taux de tuberculose extra-pulmonaire sont de plus en plus croissants. Cette préoccupation nécessite de réorienter les priorités contre cette forme de tuberculose", a préconisé le ministre.
Evoquant le thème de cette année, "Vouloir, des leaders pour un monde sans tuberculose", il a indiqué qu'en Algérie l'accent sera mis sur le  renforcement de la lutte contre la tuberculose, non seulement au niveau politique, représenté par le ministre chargé de la santé, mais aussi à tous les niveaux: les walis, responsables locaux, parlementaires, dirigeants communautaires, professionnels de la santé, associations et autres partenaires "qui doivent tous s'engager dans ce combat".
M. Hasbellaoui a affirmé que la journée mondiale de lutte contre la tuberculose sera "une autre occasion d'amplifier les efforts entamés depuis le plan de relance du programme national de lutte contre la tuberculose en 2000, et soutenir la poursuite de la baisse de l'incidence au niveau national des cas de tuberculose, notamment la tuberculose extra pulmonaire".
Le ministre de la Santé a estimé, en outre, "important de conjuguer davantage les efforts pluridisciplinaires permettant notamment d'améliorer le diagnostic et le traitement des cas de tuberculose extra pulmonaire".
Il a noté que cette journée mondiale est également célébrée au niveau de l'ensemble des wilayas à travers une campagne d'information, d'éducation et de communication sur la prévention de la tuberculose et sa prise en charge.
Réfutant la croyance selon laquelle la tuberculose serait une "maladie du passé", le ministre de la Santé a rappelé qu'elle est l'une des 10  premières causes de mortalité dans le monde.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.