Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Tunisie: “Il ne faut pas rejeter la responsabilité de la crise de l’enseignement secondaire sur l’UGTT” (SG))

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a estimé, dimanche à Sfax, qu’il ne faut pas rejeter la responsabilité de la diabolisation du secteur de l’enseignement secondaire et de la crise qu’il traverse sur l’organisation ouvrière et sur la fédération générale de l’enseignement secondaire, mais plutôt sur l’autorité de tutelle qui a placé des obstacles aux négociations et au dialogue.
Taboubi qui présidait un meeting syndical et ouvrier devant le siège de l’union régionale des travailleurs à Sfax, a ajouté, qu’il n’est aucunement acceptable de diaboliser la fédération générale de l’enseignement secondaire et ses adhérents parmi les éducateurs et les éducatrices qui ont tout fait pour assurer le bon déroulement des cours pendant les années difficiles qui ont suivi la révolution.
Le responsable syndical a, cependant, affirmé que l’UGTT œuvrera en vue d'”assurer le succès de l’année scolaire actuelle quelque soit le prix à payer.”
Par ailleurs, Taboubi a réitéré l’attachement de l’organisation syndicale à sa position concernant la non cession du secteur public, soulignant que les négociations sociales dans le secteur public et la fonction publique démarreront au cours de la semaine prochaine.
Au terme de ce meeting qui a connu une forte participation de citoyens et la présence de membres du Bureau exécutif de l’Union, une marche est partie du siège de l’union régionale du travail à Sfax pour parcourir les différentes artères de la ville et se terminer là où elle a commencé.
Les manifestants ont scandé des slogans appelant au maintien de l’âge actuel de départ à la retraite et au changement du gouvernement Chahed.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.