Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Mauritanie: Ould Abdel Aziz assiste à la clôture des manœuvres militaires communes du Bouclier du Golfe (I)

Les manœuvres militaires communes du Bouclier du Golfe (I) ont été clôturées, lundi à Rass El Khaïr dans la province de Jubail, à l’extrême est de l’Arabie Saoudite, en présence du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, aux côtes du Gardien des Lieux Saints de l’Islam, Sa majesté le Roi Selman Ben Abdelaziz, du président nigérien, Pr. Issoufou Mahamadou, président en exercice du G5-Sahel et de plusieurs dirigeants des pays qui participent à ces manœuvres.
Ces exercices militaires organisés par le ministère saoudien de la Défense avec la participation de 24 pays pour une durée de 30 jours comprennent des manœuvres militaires navales, aériennes et terrestres.
Ces exercices, qui sont considérés comme étant les plus importants jamais menées dans la région tant du point de vue du nombre des forces en jeu et des pays participants que du point de vue de la diversité des expertises et de la nature de l’armement utilisé, visent à relever le niveau d’opérationnalité militaire des forces des Etats participant et à réactualiser les mécanismes et les moyens communs des appareils sécuritaires et militaires.
Du côté saoudien, ont pris part à ces manœuvres des forces terrestres royales, des forces de défense aérienne, des forces navales, des unités des armes de destructions massives, des services de médecine militaire, en plus de forces sécuritaires et militaires relevant des ministères de l’intérieur et de la Garde nationale.
Le Bouclier du Golfe constitue un segment de la vision stratégique globale du ministère saoudien de la Défense visant à profiter de façon permanente des expertises et à renforcer l’opérationnalité militaire et sécuritaire dans toutes les situations pour le maintien de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.
Par le passé, l’Arabie Saoudite avait mené des exercices militaires de grande envergure dont la manœuvre militaire « Seif Abdallah » qui s’était déroulée simultanément sur trois champs d’opérations au Sud, à l’Est et au Nord du Royaume et coordonnée à partir d’un centre unique de commandement basé dans la zone de Riyad.
En 2016, l’Arabie Saoudite avait également organisé un exercice militaire sous le nom de « Tonnerre du Nord » avec la participation de 20 Etats arabes, islamiques et amis dont la Mauritanie en plus des forces du Bouclier du Golfe. A l’époque plusieurs dirigeants des pays participants y avaient assisté parmi lesquels le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.