Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Algérie: Nouvelle rencontre entre le ministre de la Santé et les représentants des médecins résidents

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, le Pr. Mokhtar Hasbellaoui a rencontré, lundi au siège de son département ministériel, les représentants du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA), en grève depuis novembre dernier.
Lors de cette réunion, les deux parties poursuivront le dialogue engagé et procèderont à l'évaluation des résultats de la rencontre tenue la semaine dernière, ayant été sanctionnée par un procès-verbal de réunion comportant plusieurs propositions visant à trouver des solutions aux problèmes posés par ce corps.
Ce PV de réunion contenait plusieurs points notamment liés à l'approbation par le ministère d'une série de revendications, dont "la réouverture" du dossier du statut du médecin résident "en vue d'apporter toutes les corrections nécessaires aux insuffisances et incohérences contenues dans le statut actuel", ainsi que l'approbation du principe de modulation de la durée du service civil.
Au sujet de la grève des médecins résidents, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia avait annoncé, samedi, lors d'une conférence de presse, consacrée à la présentation du bilan de l'action du Gouvernement pour l'année 2017, que "le ministre de la Santé poursuit le dialogue avec ce corps, en vue de trouver des solutions idoines à ses préoccupations".
A rappeler que les médecins résidents avaient boycotté les épreuves du Diplôme d'études médicales spécialisées (DEMS), couronnant la formation spécialisée, programmées par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, entre les 18 mars et 12 avril.
Les revendications des médecins résidents, au nombre de 15.000 au niveau national, portent essentiellement sur l’annulation du caractère obligatoire du service civil, la dispense du service national, la garantie d'une eilleure formation pédagogique et la révision des statuts.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.