Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Algérie-Hydrocarbures: les conditions d'investissement assurent un partage équitable des risques et des bénéfices (ministre)

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a considéré, lundi à Oran, que les conditions d'investissement dans le domaine du partenariat pétrolier en Algérie assurent un partage équitable des risques et des bénéfices.
"Les conditions d'investissement et l'amélioration de l'environnement général dans son ensemble pour les activités hydrocarbures devraient se traduire par une meilleure visibilité pour nos partenaires et assurer un partage équitable des risques et des bénéfices", a souligné M. Guitouni, dans son allocution d'ouverture des 11èmes Journées Scientifiques et Techniques de Sonatrcah (JST 11) qui se tiennent du 16 au 19 avril au Centre des Conventions d'Oran (CCO).
"Ces conditions, en cours d'amélioration, permettront notamment l'adoption de mesures plus incitatives pour les activités d'exploration et de production de gisements avec les partenaires de l'Algérie", a-t-il ajouté, réaffirmant la détermination de l'Algérie à "renforcer ses relations avec ses partenaires et tout investisseur potentiel".
A ce titre, le ministre a évoqué la réflexion engagée pour l'"introduction de nouvelles mesures d'encouragement du partenariat" dans le cadre du projet de refonte de la loi relative aux hydrocarbures, actuellement au stade de projet, notant que ces mesures permettront "une meilleure attractivité du domaine minier national".
Dans le même cadre, M. Guitouni a assuré également que le groupe Sonatrach, par le biais de ses dirigeants, cadres et travailleurs, a consenti des efforts pour "assainir les relations avec les partenaires et asseoir une nouvelle dynamique positive de gagnant-gagnant", dont les prémices enregistrées à ce jour, selon lui, sont encourageants pour le secteur et pour l'économie nationale.
Le ministre de l'Energie a également jugé "impératif" le partenariat dans l'amont pétrolier et gazier, au vu des multiples avantages et apports pour l'industrie nationale des hydrocarbures.
Par ailleurs, il a exhorté les acteurs de la pétrochimie en Algérie à "s'adapter au mieux aux mutations énergétiques mondiales", notamment à travers "la poursuite des efforts et au recours aux nouvelles technologies".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.