Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

Tunisie: Signature de contrats du programme de développement intégré pour la création de 34 mille emplois

Les contrats relevant du programme de développement intégré (troisième tranche), signés mardi par les 24 gouvernorats du pays, mobiliseront une enveloppe de 1000 millions de dinars (MD) et permettront de créer environ 34 mille emplois à travers les projets privés et d’infrastructure et 3 mille autres au profit des diplômés du supérieur.
Ces contrats qui permettront aux conseils régionaux de gérer les montants mobilisés et d’exécuter les programmes de développement intégré, ont été signés par le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Laadhari, et les gouverneurs en marge de la journée d’information tenue au Palais Eddiafa à Carthage sur le ” programme de développement intégré “.
La 3ème tranche du programme de développement intégré cible 100 délégations situées dans les différents gouvernorats du pays soit environ 3,7 millions d’habitants. L’objectif est de créer 12400 projets individuels dans les secteurs de l’agriculture, les petits métiers et l’artisanat.
Il s’agit, en outre, de former 8700 bénéficiaires dans les différents domaines et d’aménager des périmètres irrigués sur une superficie de 3200 hectares, en plus de 60 zones artisanales et locaux industriels et 5 centres de travail à distance, a précisé le ministre du développement, en marge de cette journée.
Le projet prévoit également l’aménagement et le bitumage de 900 kilomètres de circuits ruraux et de routes urbaines et le raccordement de 8 mille familles au réseau d’approvisionnement en eau potable.
Laadhari a, par ailleurs, souligné que le financement de ce projet qui sera réalisé sur la période 2018/2023, sera réparti comme suit : 700 MD provenant du budget de l’Etat (dont 400 MD mobilisé par le FADES -Fonds arabe de développement économique et social-) et 300 MD accordés par le fonds de développement agricole et de la pêche, la Banque tunisienne de solidarité (BTS), la Banque nationale agricole (BNA), la Banque de financement des petites et moyennes entreprises (BFPME) et les associations de développement.
La réalisation de ce programme ( (90 projets ) se fera sur deux tranches. La première concernera la réalisation de 54 projets et qui ont démarré en 2011 et une 2ème tranche relative à la réalisation de 36 projets en 2014 avec une enveloppe de 422,4 MD à fin mars 2018, selon les données du ministère de développement.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.