Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 21 Mai 2018

L'Algérie raccordée à deux nouveaux câbles sous-marins avant la fin de l'année de fibre optique

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun, a annoncé mardi à Alger le raccordement avant la fin de l'année, de l'Algérie à deux nouveau câbles sous-marins de fibre optique, le premier devant relier Oran et Alger à l'Espagne et le second Annaba à nombre de capitales partant de l'Amérique jusqu'à l'Asie, en passant par la méditerranée.
La ministre qui répondait aux questions des membres du Conseil de la Nation après avoir présenté le projet de loi définissant les règles générales relatives à la Poste et aux télécommunications, a fait savoir que l'Algérie était raccordée, sur le plan international, à deux câbles sous marins de fibre optique d'une capacité de 500 gigabits pour celui d'Annaba et de 80 gigabits pour le câble d'Alger, ajoutant que "ces câbles seront renforcés, avant la fin de l'année, par deux nouvelles lignes, la première reliant Alger et Oran à l'Espagne tandis que la deuxième reliera Annaba à un câble international reliant un grand nombre de capitales partant de l'Amérique jusqu'à l'Asie passant par la méditerranée"
Les travaux de raccordement, a-t-elle poursuivi, "pourrait être le facteur le plus important ayant été à l'origine de la réduction du débit et des autres problèmes rencontrés lors de la maintenance sur l'un de ces deux câbles", ajoutant que "même si la maintenance ne se fait pas en Algérie, nous souffrons du fait du manque de câbles externes".
"L'investissement dans ce domaine est en cours et nous espérons réceptionner ces deux lignes dans les délais fixés", a rassuré, à ce propos, la première responsable du secteur.
Evoquant, par ailleurs, les télécommunications et les réalisations accomplies, la ministre a rappelé qu'au début du millénaire "Internet n'existait presque pas alors que l'Algérie compte aujourd'hui 3.166.000 abonnés, soit 44% des citoyens disposant de la téléphonie fixe.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"La baisse des stock américains n’a pas un grand effet sur les prix du pétrole" (Mustapha Mekidèche)

  Selon l’expert, c’est la position de l’Union Européenne vis-à-vis des pays Opep qui risque de provoquer un chamboulement du marché pétrolier.

Algérie: Le procès du porte-parole de la Coordination des comités de soutien de Cevital, reporté

  D’après Bouzidi, la marche organisée le 14 mai à Bejaia « commence à porter ses fruits ».

Algérie : L’activité de la gare maritime de Mostaganem progresse de 17%

  Au cours du premier trimestre 2018, il a été enregistré le passage de 13.232 véhicules, à partir et vers Mostaganem.