Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 21 Mai 2018

Tunisie: "Il n'y aura pas d'année blanche et l'UGTT s'engage à faire réussir l'année scolaire coûte que coûte" (SG)

Le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Nourredine Taboubi a présidé, jeudi, l’ouverture du 24e congrès ordinaire de l’union régionale du travail à Gabès qui se tient sous le signe “Unité syndicale, justice sociale” en présence de membres du bureau exécutif de l’organisation syndicale et d’un grand nombre de syndicalistes de la région de Gabès et autres gouvernorats.
Taboubi a évoqué, dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le dossier de l’éducation et les efforts que l’UGTT déploie pour trouver une solution à la crise que connait le secteur de l’enseignement secondaire, affirmant qu’il n’y aura pas d’année blanche et que l’UGTT s’engage à faire réussir l’année scolaire “coûte que coûte”.
Il a ajouté que l’organisation syndicale fait confiance aux éducateurs et se tiendra toujours à leurs côtés, affirmant son engagement à trouver des solutions radicales qui préservent leur dignité et son refus de toutes les tentatives
visant à diaboliser l’éducateur et à monter les élèves et le peuple tunisien contre lui.
Le responsable syndical a ajouté que l’Union représente une “force constructive et une dynamique positive et non pas une force destructrice comme s’attèlent certains à le faire croire”.
Il existe, a-t-il dit, de grandes divergences sur les orientations fondamentales du pays”, soulignant que l’Union était claire dans sa position lorsqu’il s’est avéré nécessaire d’injecter du sang neuf dans l’équipe gouvernementale.
Taboubi a, d’autre part, déclaré que le pays a, aujourd’hui, besoin de nouveaux responsables qui sont capables de dire la vérité au peuple, estimant que les salariés et les travailleurs manuels subissent les conséquences des décisions douloureuses prises par le gouvernement, estimant qu’il était plus judicieux de prendre des mesures pour renforcer la lutte contre la contrebande.
Il a exprimé la volonté de l’UGTT de réformer les entreprises publiques et d’accroître leur compétitivité, soulignant que la cession du secteur public est une ligne rouge, appelant à la nécessité d’examiner la situation de ces institutions au cas par cas pour trouver des solutions efficaces à même de résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées.
Le 24 ème congrès de l’union régionale du Travail à Gabès se tient dans une conjoncture marquée selon les syndicalistes de la région par une multiplicité des dossiers brûlants dans la région qui nécessitent une intervention rapide. Il s’agit, notamment, des dossiers de l’environnement, de la santé, de l’infrastructure, du chômage et du manque flagrant de médecins spécialistes, outre les projets non réalisés.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"La baisse des stock américains n’a pas un grand effet sur les prix du pétrole" (Mustapha Mekidèche)

  Selon l’expert, c’est la position de l’Union Européenne vis-à-vis des pays Opep qui risque de provoquer un chamboulement du marché pétrolier.

Algérie: Le procès du porte-parole de la Coordination des comités de soutien de Cevital, reporté

  D’après Bouzidi, la marche organisée le 14 mai à Bejaia « commence à porter ses fruits ».

Algérie : L’activité de la gare maritime de Mostaganem progresse de 17%

  Au cours du premier trimestre 2018, il a été enregistré le passage de 13.232 véhicules, à partir et vers Mostaganem.