Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

Tunisie: Report de la grève générale de la radio et la télévision nationales

La grève avec présence sur les lieux des agents des établissements de la radio et de la télévision tunisiennes prévue les 20, 21 et 22 avril vient d’être reportée au 3, 4 et 5 mai prochain, selon deux communiqués du ministère des Affaires sociales et du Syndicat général de l’information.
Cette décision intervient à l’issue de la réunion de la commission centrale de réconciliation, en présence du directeur général de l’inspection du travail et de la réconciliation au ministère des Affaires sociales, Fouad Ben Abdallah, le secrétaire général adjoint à l’Union générale tunisienne du travail, Samir Cheffi, le président directeur général de l’établissement de la radio nationale, Abderrazek Tabib et des représentants du Syndicat général de l’information et du syndicat de la radio.
Le syndicat de l’information relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) avait annoncé, le 7 avril dernier, que les établissements de la radio et de la télévision tunisiennes observeront les 20, 21 et 22 avril une grève générale avec présence sur les lieux du travail.
La décision a été prise en signe de protestation contre “la politique d’atermoiement et l’indifférence affichée vis-à-vis des revendications des professionnels du secteur”.
Le syndicat regrette la non satisfaction des réclamations contenues dans les différentes motions professionnelles dont celle publiée le 26 février dernier.
Pour l’essentiel, les employés demandent la création d’une loi relative à l’audiovisuel et la mobilisation des budgets nécessaires au bon fonctionnement des deux institutions.
Ils exigent le versement d’un budget complémentaire à l’occasion des élections municipales et le renforcement des unités régionales de la radio et la télévision nationales en les dotant des équipements et des ressources humaines nécessaires.
Le versement des indemnités des agents au titre de 2017 et 2018 et l’application des accords conclus au sujet des années de travail temporaire et des diplômes universitaires, figurent, également, parmi les revendications. Il s’agit, aussi de régulariser la situation précaire de certains employés, d’attribuer les promotions bloquées depuis des années, de hâter l’application de l’accord trouvé autour de l’organigramme de la télévision et de suspendre la réforme proposée par la direction de la radio nationale.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.