Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

Algérie-Foncier industriel: 84 investisseurs déchus de leur droit de concession dans la wilaya de Médéa

Quatre-vingt quatre (84) investisseurs ont été déchus de leur droit de concession de foncier industriel au niveau de la wilaya de Médéa, dans le cadre de l’opération d’assainissement engagée depuis huit mois a révélé mercredi, le wali de Médéa.
Cette mesure de déchéance a concerné "les investisseurs défaillants, dont les projets n’ont pas démarré, après l’expiration de la durée légale de trois années", a indiqué le chef de l’exécutif, Mohamed Bouchema, lors d’une rencontre avec des investisseurs, expliquant que cette décision intervient après plusieurs mises en demeures et sursis supplémentaires accordés aux intéressés.
"L’annulation des arrêtés de concession, délivrés précédemment à ces investisseurs, est motivée par le souci des autorités d’assainir définitivement ce dossier et d’impulser une nouvelle dynamique à l’investissement productif dans la région", a-t-il signalé.
M.Bouchema a indiqué que la totalité des 594 projets agrées, au cours des dix dernières années, passeront au "peigne fin", afin d’éviter de bloquer des parcelles susceptibles de servir à l’implantation de projets d’investissement "sérieux et fiables", révélant qu’à peine dix projets ont été menés à terme et sont entrées en phase d’exploitation.
Le chef de l’exécutif a annoncé, par ailleurs, la relance prochaine des travaux d’aménagement et de viabilisation du parc industriel de Ksar-el-Boukhari, sud de Médéa, qui s’étend sur une superficie de 200 hectares.
Une rencontre avec l’aménageur de ce site, en l’occurrence l’entreprise égyptienne Arab Contractors, est programmée pour les "tous prochains jours", dans le perspective de l’accueil des nombreuses demandes d’investisseurs déposées au niveau de la wilaya, a-t-il signalé.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.