Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

La Russie et la Chine s'opposeront au "sabotage" de l'accord sur le nucléaire iranien (Lavrov)

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a annoncé lundi s'être mis d'accord avec son homologue chinois Wang Yi pour bloquer toute tentative américaine de saboter l'accord sur le nucléaire iranien, rapporte l'agence Tass.
"Nous sommes contre la révision de ces accords, nous jugeons qu'il est très contre-productif de réduire à néant des années d'efforts internationaux menés grâce à des discussions entre les six grandes puissances et l'Iran", a déclaré Lavrov à l'issue d'un entretien à Pékin avec Wang Yi.
"Nous ferons obstacle aux tentatives visant à saboter ces accords qui ont été endossés par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies", a-t-il ajouté.
Le JCPOA (Plan d'action global conjoint), signé le 14 juillet 2015 par l'Iran, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Union européenne, a mis en place un encadrement des activités nucléaires iraniennes en échange d'une levée progressive des sanctions contre Téhéran.
Le président américain Donald Trump conteste le bien-fondé de ce texte, ratifié par l'administration de Barack Obama, qu'il qualifie de "pire" des accords.
Le 12 janvier dernier, le chef de la Maison blanche a renouvelé la suspension des sanctions économiques dont bénéficie l'Iran aux termes de cet accord.
Mais Trump a fixé le même jour un ultimatum de 120 jours, soit jusqu'au 12 mai, aux Etats-Unis et aux signataires européens pour corriger les "terribles défauts" dont souffre selon lui cet accord. Faute de quoi il refusera de prolonger l'assouplissement des sanctions américaines contre la république islamique.
Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté à l'unanimité le 20 juillet 2015 la résolution 2231 qui approuve le JCPOA et appelle à son application intégrale.

Reuters


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.