Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

Mauritanie: Le Président de la République invité au sommet du forum de coopération Chine-Afrique

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu, mercredi matin au palais présidentiel à Nouakchott, un message de son ami, Son Excellence Monsieur Xi Jinping Président de la République Populaire de Chine, l'invitant à à participer au sommet du forum de coopération Chine-Afrique, prévu en République Populaire de Chine au début du mois de septembre prochain.
Le message a été remis par l'ambassadeur de Chine en Mauritanie, SEM. Zhang Juanguo, au cours d'une audience qui lui a été accordée par le Président de la République.
Dans une déclaration à l'AMI, le diplomate chinois a indiqué qu'il a eu une importante rencontre avec le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz au cours de laquelle il lui a remis, a-t-il dit, un message du président de la République Populaire de Chine l'invitant à participer au sommet du forum de coopération Chine-Afrique prévu en Chine au début du mois de septembre prochain.
Il a précisé qu'il s'agit d'un important sommet dans le processus des relations sino-africaines, surtout qu'il se tient sous le thème de: la construction d'un destin commun très profond entre la Chine et l'Afrique, soulignant qu'au cours de ce sommet de nouvelles mesures de coopération entre la Chine et les pays africains, y compris la Mauritanie, seront annoncées.
Le sommet sera aussi, a-t-il noté, une nouvelle opportunité pour le Président de la République de visiter la Chine où il a déjà effectué deux visites officielle dans le but de développer les relations bilatérales qui connaissent une évolution notable grâce à l'impulsion qui leur est donnée directement par les dirigeants des deux pays.
Le diplomate a en outre souligné que les relations existant entre les deux pays se développent de plus en plus au niveau politique et dans d'autres: économie, culture, sanité publique, éducation, où des progrès notables ont été enregistrés.
A la fin de sa déclaration, le diplomate chinois a indiqué que le Président de la République a accepté cette invitation avec plaisir, précisant qu'il est heureux de visiter de nouveau la Chine, de participer à ce sommet et de s'entretenir avec son homologue chinois au sujet de l'avenir de la coopération mauritano-chinoise.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.