Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

Algérie: L’Université de Ouargla a enregistré, en 2017, 137 publications scientifiques indexées dans la base de données "SCOPUS’

L’Université Kasdi Marbah de Ouargla (UKMO) a enregistré, en 2017, 137 publications scientifiques (catégorie B) indexées dans la base de données "SCOPUS’’, ont révélé mardi des responsables de cet établissement d’enseignement supérieur.
Ce chiffre porte à 884 le nombre global de publications scientifiques de l’UKMO indexées à "SCOPUS’’, connue comme l’une des plus grandes bases de données de la production scientifique au monde, ce qui a permis à l’université de Ouargla d’entrer dans le classement (SIR) "Scimago Institutions Rankings’’, a précisé le vice-recteur, chargé des relations extérieures et de la coopération à l’UKMO, Mourad Kourichi.
Le développement de la production scientifique ’’en genre et en nombre’’ constitue un élément essentiel pour l’université de Ouargla qui compte actuellement 34 laboratoires totalisant environ 1.300 enseignants-chercheurs ainsi que 398 étudiants, dont des doctorants, a-t-il ajouté.
Selon M. Kourichi, l’UKMO a connu ces dernières années une évolution "notable’’ en matière de partenariat et de mobilisation des chercheurs et étudiants, grâce à la signature de 127 conventions nationales, dont 87 avec le secteur socioéconomique, ainsi que 83 conventions internationales avec divers établissements d’enseignement supérieur de 29 pays.
S’agissant de la formation résidentielle à l’étranger dédiée aux enseignants (maîtres-assistants) et chercheurs préparant leurs thèses de doctorat, l’UKMO a bénéficié de 125 bourses, dont 64 retenues dans le cadre du Programme national exceptionnel (PNE) et 29 autres relatives au programme "PROFAS B+’’ (programme de la coopération algéro-française de bourses en doctorat visant à accompagner les boursiers non-salariés en France), a-t-il fait savoir.
Elevée au rang d’université en 2001, l’UKMO, à l’origine une école normale supérieure érigée par décret N 88 -65 du 28 mars 1988, est composée de dix (10) facultés et (2) instituts, encadrés par plus de 1.200 enseignants, tous grades et rangs confondus.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.