Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Un groupe palestinien inconnu revendique l'attaque de Jérusalem

Un groupe palestinien inconnu a revendiqué lundi l'attaque au camion bélier qui a tué quatre soldats israéliens dimanche à Jérusalem.
Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a attribué dimanche cette attaque à l'Etat islamique (EI), bien que l'organisation djihadiste n'ait pas de présence connue en Cisjordanie, et son ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, l'a comparée aux attentats de Nice et Berlin.
Dans le message de revendication en arabe diffusé sur les réseaux sociaux, les "Groupes du martyr Baha Eleyan" disent cependant être constitués exclusivement de Palestiniens qui n'ont "aucune relation en dehors de la Palestine".
"Ce n'est pas la première opération menée par nos groupes et elle sera suivie par une multitude d'autres opérations pour défendre notre Jérusalem et venger nos martyrs et nos détenus", dit le texte.
Reuters n'a pas été en mesure d'authentifier cette revendication.
Le nom "Baha Eleyan" pourrait se référer à un jeune Palestinien qui a été tué au début de la vague de violences, notamment des attaques au couteau, qui ont entraîné la mort de 231 Palestiniens, 37 Israéliens et deux Américains depuis octobre 2015.
Dans un message publié sur sa page Facebook avant sa mort, le jeune homme avait émis le souhait que les groupes armés palestiniens ne s'attribuent pas son "martyre" en expliquant qu'il allait mourir "pour cette terre, pas pour eux".
L'attribution de l'attaque menée dimanche à Jérusalem à l'EI a laissé perplexes la plupart des experts israéliens de la sécurité.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.