Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

Yémen:Les forces soutenues par l'Arabie saoudite reprennent une base militaire clé près de la mer Rouge

Les forces gouvernementales yéménites, appuyées par l'Arabie saoudite, ont repris lundi le contrôle d'une base militaire clé près de la mer Rouge, dans le gouvernorat de Taïz, après quatre jours de combats acharnés, a déclaré un officier à Xinhua.
"Les forces armées, appuyées par la coalition menée par l'Arabie saoudite, ont réussi à reprendre la base militaire d'Omari et à chasser les forces pro-houthistes des environs, au terme de violents combats et de plusieurs frappes aériennes", a précisé un officier de l'armée locale sous couvert d'anonymat.
Dans le même temps, des hélicoptères et des navires de guerre de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont violemment bombardé les positions des Houthis, appuyés par l'Iran, dans et autour du port de Mocha, selon un officier du renseignement rattaché au 4e Commandement régional.
Des centaines de nouvelles recrues de l'armée yéménite, fraichement formées et soutenues par les troupes des Emirats arabes unis, se sont également déployées lundi depuis le gouvernorat d'Aden, pour sécuriser la côte qui s'étend entre Dhubab, Mocha et le détroit de Bab el-Mandeb contre les forces houthistes.
Les violents combats qui ont éclaté vendredi soir ont pour le moment tué 71 rebelles Houthis et 35 soldats des forces gouvernementales, selon des responsables médicaux.
La situation économique et politique n'a cessé de se dégrader au Yémen depuis mars 2015, lorsque la guerre a éclaté entre les Houthis, un groupe chiite soutenu par l'ancien président Ali Abdullah Saleh, et le gouvernement yéménite, soutenu par l'Arabie saoudite et la coalition de pays arabes qu'elle dirige.
A ce jour, la guerre civile a coûté la vie à plus de 10 000 personnes, essentiellement des civils ; elle en a blessé plus de 35 000 autres, et a conduit au déplacement de quelque deux millions de personnes, selon les organisations humanitaires.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - De retour aux affaires, Ahmed Ouyahia va être confronté à la question de l’endettement extérieur

   Le recours à l’endettement extérieur a été réprouvé dans le passé par Ahmed Ouyahia au nom du respect du choix présidentiel. Depuis les choses ont évolué à l’image de son «ami » Ali Haddad qui défend ouvertement cette option. Le Premier ministre va-t-il se mettre à jour?

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.

Algérie: Net recul du déficit commercial sur les sept premiers mois de 2017

  Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.