Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Février 2017

Irak:L'armée avance à Mossoul, le nombre des victimes civiles augmentent

Les forces irakiennes ont pris deux nouveaux quartiers de Mossoul mais leur progression est ralentie par la tactique de l'Etat islamique qui utilise des civils comme boucliers humains, a déclaré mardi un porte-parole de l'armée.
Les Nations unies font état d'un nombre important de civils admis dans les hôpitaux de la région depuis que les combats ont repris il y a deux semaines dans le dernier grand bastion de l'organisation djihadiste en Irak.
L'avancée des forces spéciales dans l'est et le nord-est de la métropole du nord de l'Irak s'est accélérée et les unités du Service de contre-terrorisme (CTS) ont atteint pour la première fois ce week-end les rives du Tigre, qui coupe Mossoul en deux du nord au sud.
Mais les affrontements dans le sud-est sont plus difficiles.
"Le problème est que l'EI se cache parmi les civils, c'est pourquoi notre progression est lente et très prudente", a expliqué le lieutenant-colonel Abdel Ami al Mohamedaoui, porte-parole des unités de réaction rapide de la police fédérale.
Ces forces spéciales ainsi que l'armée régulière ont pris les quartiers de Palestine et Sumer au cours des dernières 24 heures mais les djihadistes tirent sur les habitants qui tentent de fuir, a-t-il ajouté.
"Quand elles voient arriver les forces irakiennes, les familles fuient les zones contrôlées par Daech en brandissant des drapeaux blancs mais Daech les bombardent au mortier ou au coktail Molotov, et tire sur elles", a dit l'officier.
"Dès que l'EI se retire d'un quartier, les djihadistes bombardent à l'aveugle et ce sont de violents bombardements."
Le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a déclaré que plus de 1.500 personnes avaient été hospitalisées dans les villes contrôlées par les Kurdes à l'extérieur de Mossoul au cours des deux dernières semaines.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

 Changer les billets de banque comme en ce moment au Venezuela ? - 32.9%
 Proposer un taux de change favorable à ceux qui apportent leurs dinars non déclarés ? - 41.4%
 Interdire le paiement en liquide pour toute transaction supérieure à 500 000 dinars ? - 20.6%

Total votes: 1812

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

L’assurance des personnes gagnerait à intégrer des produits comme l’épargne-retraite - Olivier de la Guéronnière, DG d’Amana (Audio- RadioM)

  L’assurance des personnes a un bel avenir en Algérie pour peu qu’on y intègre des produits comme l’épargne retraite, assure Olivier de la Guéronnière, DG d’Amana de passage mardi 21 février dans l'émission "l'invité du direct" de RadioM.

Le passage en force de 850 de migrants à Ceuta suscite des questions sur un "jeu marocain"

  Quelques semaines après la menace des autorités marocaines de ne plus contrôler les flux migratoire vers l'Union européenne, au moins 850 subsahariens, selon des secouristes et les autorités espagnoles, ont pénétré depuis vendredi dans l'espace européen depuis l’enclave espagnole de Ceuta.

FanZone.dz: les pages des ambassades plus fréquentées que celles des institutions culturelles

Dans le classement des institutions internationales, on découvre que les pages Facebook des ambassades sont plus fréquentées que institutions culturelles. Primauté aux visas et aux études?