Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

Les colonies israéliennes condamnent la solution à deux Etats (Obama)

Barack Obama a estimé dans une interview diffusée mardi à la télévision israélienne que la politique menée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu visant à coloniser la Cisjordanie rendait impossible la création d'un Etat palestinien.
"Bibi (Netanyahu) dit croire à une solution à deux Etats mais son action montre de manière constante que s'il est pressé d'approuver de nouvelles implantations, c'est ce qu'il va faire, quel que soit ce qu'il affirme à propos de la solution à deux Etats", a expliqué Barack Obama.
Quelque 570.000 Israéliens vivent en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, territoires occupés par Israël depuis 1967 et revendiqués par quelque 2,6 millions de Palestiniens pour constituer un Etat.
A quelques jours de quitter la Maison blanche, Barack Obama a rappelé que lui et le secrétaire d'Etat John Kerry avaient tenté un "nombre incalculable de fois" de persuader personnellement Netanyahu de mettre fin à ces activités de peuplement, en vain.
"Ce que l'on constate d'une manière croissante est que ces faits sur le terrain rendent presque impossible, ou en tout cas très difficile, et si cette tendance se poursuit, impossible, de créer un Etat palestinien continu et fonctionnel", a poursuivi Obama.
Les dirigeants israéliens attendent avec impatience l'arrivée de Donald Trump à la présidence américaine espérant obtenir de sa part un soutien plus affirmé que celui offert par Barack Obama.
Trump a critiqué la position de l'administration démocrate à l'égard d'Israël et a proposé de transférer l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem.
Il a également nommé comme ambassadeur un avocat qui avait participé à des levées de fonds pour soutenir les colonies israéliennes.
Les relations entre Obama et Netanyahu, qui ont toujours été tendues, se sont détériorées en décembre lorsque les Etats-Unis se sont abstenus sur une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu demandant l'arrêt des activités de colonisation en Cisjordanie.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.