Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Juin 2018

Les colonies israéliennes condamnent la solution à deux Etats (Obama)

Barack Obama a estimé dans une interview diffusée mardi à la télévision israélienne que la politique menée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu visant à coloniser la Cisjordanie rendait impossible la création d'un Etat palestinien.
"Bibi (Netanyahu) dit croire à une solution à deux Etats mais son action montre de manière constante que s'il est pressé d'approuver de nouvelles implantations, c'est ce qu'il va faire, quel que soit ce qu'il affirme à propos de la solution à deux Etats", a expliqué Barack Obama.
Quelque 570.000 Israéliens vivent en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, territoires occupés par Israël depuis 1967 et revendiqués par quelque 2,6 millions de Palestiniens pour constituer un Etat.
A quelques jours de quitter la Maison blanche, Barack Obama a rappelé que lui et le secrétaire d'Etat John Kerry avaient tenté un "nombre incalculable de fois" de persuader personnellement Netanyahu de mettre fin à ces activités de peuplement, en vain.
"Ce que l'on constate d'une manière croissante est que ces faits sur le terrain rendent presque impossible, ou en tout cas très difficile, et si cette tendance se poursuit, impossible, de créer un Etat palestinien continu et fonctionnel", a poursuivi Obama.
Les dirigeants israéliens attendent avec impatience l'arrivée de Donald Trump à la présidence américaine espérant obtenir de sa part un soutien plus affirmé que celui offert par Barack Obama.
Trump a critiqué la position de l'administration démocrate à l'égard d'Israël et a proposé de transférer l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem.
Il a également nommé comme ambassadeur un avocat qui avait participé à des levées de fonds pour soutenir les colonies israéliennes.
Les relations entre Obama et Netanyahu, qui ont toujours été tendues, se sont détériorées en décembre lorsque les Etats-Unis se sont abstenus sur une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu demandant l'arrêt des activités de colonisation en Cisjordanie.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les grands choix économiques du pays analysés par Nour Meddahi (Audio)

  Nour Meddahi, professeur d'économétrie et finances à la Toulouse School of Economics revient dans l’entretien accordé à Radio M sur les choix économiques faits par l’Algérie pour atténuer les effets de la baisse des prix du pétrole sur les marchés internationaux, une baisse entamée dès l’été 2014.

Pétrole: Le Brent chute à 73 dollars

  L'Arabie saoudite et la Russie ont fait part de leur souhait d’augmenter leurs productions respectives.

L’Afrique, le Maghreb et les flux migratoires (contribution)

  Il s’agira de poser les véritables problèmes, concernant les flux migratoires venant d’Afrique,  pour  avoir de véritables solutions loin de la démagogie et de la surenchère car  le sujet  est  complexe, la responsabilité étant partagée  entre les dirigeants européens et africains.