Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 26 Mai 2017

Les colonies israéliennes condamnent la solution à deux Etats (Obama)

Barack Obama a estimé dans une interview diffusée mardi à la télévision israélienne que la politique menée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu visant à coloniser la Cisjordanie rendait impossible la création d'un Etat palestinien.
"Bibi (Netanyahu) dit croire à une solution à deux Etats mais son action montre de manière constante que s'il est pressé d'approuver de nouvelles implantations, c'est ce qu'il va faire, quel que soit ce qu'il affirme à propos de la solution à deux Etats", a expliqué Barack Obama.
Quelque 570.000 Israéliens vivent en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, territoires occupés par Israël depuis 1967 et revendiqués par quelque 2,6 millions de Palestiniens pour constituer un Etat.
A quelques jours de quitter la Maison blanche, Barack Obama a rappelé que lui et le secrétaire d'Etat John Kerry avaient tenté un "nombre incalculable de fois" de persuader personnellement Netanyahu de mettre fin à ces activités de peuplement, en vain.
"Ce que l'on constate d'une manière croissante est que ces faits sur le terrain rendent presque impossible, ou en tout cas très difficile, et si cette tendance se poursuit, impossible, de créer un Etat palestinien continu et fonctionnel", a poursuivi Obama.
Les dirigeants israéliens attendent avec impatience l'arrivée de Donald Trump à la présidence américaine espérant obtenir de sa part un soutien plus affirmé que celui offert par Barack Obama.
Trump a critiqué la position de l'administration démocrate à l'égard d'Israël et a proposé de transférer l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem.
Il a également nommé comme ambassadeur un avocat qui avait participé à des levées de fonds pour soutenir les colonies israéliennes.
Les relations entre Obama et Netanyahu, qui ont toujours été tendues, se sont détériorées en décembre lorsque les Etats-Unis se sont abstenus sur une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu demandant l'arrêt des activités de colonisation en Cisjordanie.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Le président du Haut-Conseil islamique Bouabdallah Ghlamallah valide les assurances Takaful

   La notion de Takaful en assurances n’est pas antinomique avec l’islam, a déclaré jeudi à Alger, M. Bouabdallah Ghlamallah, le président du Haut conseil islamique (HCI).

Algérie : Une étude sur les préoccupations des opérateurs va être soumise à la Présidence - Samy Boukaila (Audio)

    Une  étude sur préoccupations des opérateurs économiques algériens réalisée par le Cercle d’action et de réflexion  autour de l’entreprise (Care) avec l’appui  du Centre international de l’entreprise privée (CIEP), relevant de la Chambre de commerce américaine, va être soumise à la présidence de la République et au gouvernement, a annoncé, jeudi sur Radio M, Samy Boukaila, membre du Care.

La Tunisie cherche à conserver son avance en matière de recherche et d’innovation (document OBG)

Des initiatives nationales de soutien aux start-ups conjuguées à des subventions internationales à la recherche devraient permettre de renforcer l’activité entrepreneuriale en Tunisie.