Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

Syrie:Accord sur la réparation de sources alimentant Damas en eau

Le gouverneur de la province de Damas a annoncé mercredi que le gouvernement syrien s'était mis d'accord avec les rebelles pour que des techniciens puissent réparer la station de pompage endommagée de la vallée du Barada qui fournit l'essentiel de l'eau potable consommée dans la capitale.
Les sources de cette vallée, située au nord-ouest de Damas, ont été endommagées par les affrontements entre les insurgés et les forces pro-Assad fin décembre.
Les dégâts causés à la station d'Aïn al Fidja ont entraîné une réduction de l'approvisionnement en eau dont bénéficient 70% des habitants de la capitale syrienne et des zones environnantes.
Quelque 5,5 millions de personnes n'ont accès qu'au strict nécessaire en eau potable, estimait récemment Jan Egeland, conseiller humanitaire de l'émissaire de l'Onu Staffan de Mistura.
Le gouvernement syrien accuse les rebelles, retranchés dans cette zone montagneuse difficile d'accès, d'avoir délibérément empoisonné les sources qui alimentent Damas en y déversant du gasoil.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.

Algérie :PLF 2018, l’Etat veut engranger 70 milliards DA en augmentant l’impôt sur les dividendes de 10 % à 15 %

 Le gouvernement évoque le principe d’égalité devant l’impôt entre nationaux et étrangers pour justifier son alignement.