Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 21 Février 2018

Syrie:Accord sur la réparation de sources alimentant Damas en eau

Le gouverneur de la province de Damas a annoncé mercredi que le gouvernement syrien s'était mis d'accord avec les rebelles pour que des techniciens puissent réparer la station de pompage endommagée de la vallée du Barada qui fournit l'essentiel de l'eau potable consommée dans la capitale.
Les sources de cette vallée, située au nord-ouest de Damas, ont été endommagées par les affrontements entre les insurgés et les forces pro-Assad fin décembre.
Les dégâts causés à la station d'Aïn al Fidja ont entraîné une réduction de l'approvisionnement en eau dont bénéficient 70% des habitants de la capitale syrienne et des zones environnantes.
Quelque 5,5 millions de personnes n'ont accès qu'au strict nécessaire en eau potable, estimait récemment Jan Egeland, conseiller humanitaire de l'émissaire de l'Onu Staffan de Mistura.
Le gouvernement syrien accuse les rebelles, retranchés dans cette zone montagneuse difficile d'accès, d'avoir délibérément empoisonné les sources qui alimentent Damas en y déversant du gasoil.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Temmar (Audio)

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »

"L’ouverture du fret maritime au privé est une aventure" (Ferhat Ait Ali)

 Il était question, selon des déclarations officielles de l’ancien ministre du Transport Boudjemaa Talai, que la CNAN acquière 27 navires entre 2016 et 2022 pour renforcer sa flotte.