Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Janvier 2017

AQMI diffuse une vidéo de la Suissesse Béatrice Stockly enlevée au Mali

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a rendu publique une nouvelle vidéo dans laquelle s'exprime la Suissesse Béatrice Stockly, enlevée en janvier 2016 à Tombouctou (nord du Mali), rapporte mercredi le site d'informations mauritanien Al-Akhbar.
Ce site, généralement bien informé sur l'activité des groupes islamistes armés du nord du Mali, indique que l'évangéliste, qui se dit en "bonne santé", apparaît voilée dans cet enregistrement. Selon Al-Akhbar, l'otage y lit une déclaration, en français, dans laquelle elle salue sa famille, remercie sa mère "pour son courrier contenant sa photo" et "le gouvernement suisse pour tout ce qu'il a fait".
Elle précise que cet enregistrement d'un peu plus de deux minutes date du 31 décembre 2016.
Béatrice Stockly a été enlevée il y a un an par "l'Emirat du Sahara", un groupe armé lié à AQMI. Dans une vidéo de revendication à l'époque, AQMI a exigé, en échange de sa remise en liberté, la libération d'Ahmad al-Mahdi, alias Abou Tourab, un cadre d'AQMI jugé par la Cour pénale internationale (CPI), et de plusieurs autres de ses membres détenus dans des prisons maliennes.
L'enregistrement rappelait que Béatrice Stockly, bien qu'elle ait été "interdite de vivre dans un pays islamique, a violé cette condition de sa libération après son premier enlèvement en 2012 pour vivre à Tombouctou". "Elle pensait pouvoir être protégée par les forces françaises présentes dans la région", soulignait l'enregistrement.
Dans cette même vidéo, l'otage suisse a reconnu avoir mené des campagnes "d'évangélisation dans plusieurs pays africains". Les islamistes armés lui reprochent de mener son action pour "détourner beaucoup de musulmans de leur religion".

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Vers la naissance d’une industrie automobile sur les décombres des importations

Après Renault, c’est Hyundai et Volkswagen qui se sont lancés dans la construction d’usine de montage automobile en Algérie ; en attendant un probable accord avec Peugeot. La négociation de parts de marché contre des investissements qui était au principe de la création du statut de concessionnaire automobile dès le début des années 90 semble se concrétiser sous nos yeux et...

Mahmoud Ben Romdhane appelle au compromis pour aider la Tunisie à sortir de la crise

“Il faut un compromis historique basé sur la souveraineté nationale, la productivité, l’efficience et la compétitivité pour aider la Tunisie à sortir de la crise actuelle”, a déclaré, samedi, l’économiste et ex-ministre Mahmoud Ben Romdhane .

Algérie - L’usine Sanofi de Sidi Abdallah entrera en production en 2018 (responsable)

Avec un investissement de 10,6 milliards de dinars, soit près de 85 millions d’euros, l’usine Sanofi de Sidi Abdallah dans la daïra de Zeralda à l’ouest d’Alger enregistre un taux d’avancement des gros œuvres à 90%.