Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Avril 2018

L'Iran, la Russie et la Turquie vont créer un groupe de surveillance sur la Syrie

Jeudi, lors de pourparlers de paix qui se tiennent actuellement à Astana, la Russie, l'Iran et la Turquie sont convenus de créer un groupe opérationnel tripartite chargé de surveiller le cessez-le-feu en Syrie, a indiqué un responsable du ministère russe des Affaires étrangères.
Le groupe aura pour fonction de surveiller la cessation des hostilités, l'interruption de toute violation par toutes les parties et de prendre des mesures de confiance afin que puisse se poursuivre le processus de paix, a déclaré le directeur du département Moyen-Orient et Afrique du Nord du ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Verchinin, lors de la vidéo-conférence organisée à Astana jeudi pour mettre en présence des interlocuteurs de Moscou, Astana et Damas.
"L'un des résultats concrets de ce qui s'est passé aujourd'hui à Astana est l'adoption des dispositions du groupe conjoint, composé de la Russie, de l'Iran et de la Turquie, qui fonctionnera régulièrement pour préserver et renforcer la cessation des hostilités,'' a ajouté M. Verchinin.
Il a également dit que le groupe travaillera en permanence et que ses activités ne se limiteront pas aux aspects techniques.
"Des mesures de confiance seront prises et d'autres problèmes seront résolus afin de contribuer au processus de paix syrien.''
Le chef d'état-major adjoint des forces armées russes, Sergueï Afanasyev, a dit qu'un mécanisme spécial d'échange des otages a été créé à la réunion d'Astana.
Des mesures visant à renforcer la confiance mutuelle ont été évoquées pendant la réunion, a-t-il dit, ajoutant que l'absence de confiance entrave considérablement le processus de paix.
La prochaine réunion sur la Syrie aura lieu à Astana dans 30 jours. Les groupes de travail se réuniront pour continuer à travailler sur le processus de paix.
Cette réunion de deux jours fut la seconde de ce type à s'être tenue sur la question syrienne à Astana, la capitale kazakhe.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché. 

Bamako rappelle ses diplomates en Algérie pour consultation au sujet de la situation des ressortissants maliens

  Le ministre malien des Affaires étrangère a « demandé à ses concitoyens qui ne se sentent pas en sécurité de quitter l'Algérie ».