Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 20 Novembre 2017

Pakistan:L'attentat suicide dans un temple soufi a fait 77 morts (nouveau bilan)

Le bilan d'un attentat suicide commis jeudi au Pakistan dans un sanctuaire de la minorité soufie et revendiqué par une branche locale du groupe Etat islamique (EI) s'est alourdi à 77 morts.
L'attaque perpétrée par un kamikaze qui s'est fait exploser parmi les fidèles s'est produite dans la ville de Sehwan Sharif (province de Sindh), dans le sud du pays, à environ 200 km de Karachi. Le temple Lal Shahbaz Qalandar, le plus vénéré par les soufis dans le pays, était bondé au moment de l'explosion.
Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier au Pakistan depuis deux ans. Le Premier ministre, Nawaz Sharif, a réitéré sa ferme intention de continuer à lutter contre les islamistes sunnites
et "de maintenir l'unité et l'identité du Pakistan".
Vendredi devant le sanctuaire, une foule en colère haranguait les policiers de faction, les accusant de n'avoir rien fait pour protéger les lieux.
L'EI, dont la présence est relativement faible mais croissante au Pakistan, a revendiqué l'attaque par le biais de l'agence de presse Amaq.
Les djihadistes ont pareillement revendiqué la paternité d'autres attaques au cours des trois derniers mois, notamment celle en novembre contre un sanctuaire dans la province du Balouchistan, qui a fait 52 morts.
Lundi dernier à Lahore, un attentat suicide revendiqué par une faction des taliban pakistanais, le Jamaat-ur-Ahrar, groupe militant sunnite, avait fait 13 morts.
Le soufisme est considéré comme hérétique par certains groupes islamistes radicaux.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Plus de 220 millions de personnes sous-alimentées en Afrique subsaharienne (FAO)

Au cours de la première décennie du millénaire, l'Afrique subsaharienne a réalisé des progrès remarquables dans la lutte contre la faim mais la situation a changé entre les années 2015 et 2016.

Pendant ce temps au Maroc: L’industrie du cinéma est une chose sérieuse

Le nombre croissant de tournages qui ont rapporté quelque 280 millions de dirhams (3,4 milliards de dinars) qui ont été investis par des étrangers en 2016.

Algérie : Les partis de l’opposition réagissent à l’annulation de l’Impôt sur la fortune

Les partis politiques de l'opposition critiquent le retrait par la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) de l'impôt sur la fortune du projet de loi de finances 2018. Ils  qualifient cette démarche de "décision populiste " qui intervient dans le contexte des élections locales.