Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

L'Iran en discussions avec l'Arabie saoudite pour résoudre leurs différends sur le pèlerinage du Hadj

L'Iran est en discussions avec des responsables saoudiens pour résoudre les problèmes qui font obstacle à l'envoi de pèlerins iraniens aux cérémonies annuelles du culte musulman qui se tiennent pendant le Hadj dans la ville saoudienne de La Mecque, a rapporté dimanche l'agence de presse Tasnim.
La plupart des différends entre les deux pays ont été réglés par le biais de négociations avec l'Arabie saoudite, et l'Iran espère que les derniers problèmes pourront être résolus dans les jours à venir, a déclaré Ali Qazi-Askar, représentant iranien au Hadj et aux affaires des pèlerins.
L'Iran projette d'envoyer au moins 80 000 pèlerins iranien en Arabie saoudite cet été pour le pèlerinage du Hadj, à conditions que les derniers problèmes aient été résolus par les négociations actuelles avec Riyad, a dit M. Qazi-Askar cité par la presse.
Une délégation iranienne est arrivée en Arabie saoudite le 23 février pour discuter des conditions de pèlerinage des Iraniens pendant le Hadj.
L'an dernier, l'Iran avait décidé de suspendre les pèlerinages à La Mecque pendant la saison du Hajj, expliquant qu'il craignait pour la sécurité de ses pèlerins après la bousculade meurtrière survenue pendant le Hadj de 2015.
Plus de 450 Iraniens figuraient en effet parmi les 2 300 pèlerins qui ont perdu la vie dans le mouvement de foule survenu dans la zone de Mina.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.