Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 20 Novembre 2017

Les énergies renouvelables pourraient réduire les émissions de C02 de 70% (étude)

Les émissions de dioxyde de carbone liées à l'énergie pourraient être réduites de 70% d'ici 2050 et progressivement supprimées d'ici 2060, montre une étude de l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) publiée lundi.
Pour atteindre cet objectif, il faudrait que la part du renouvelable (éolien, solaire, etc.) dans les sources d'énergie primaire soit portée à 65% en 2050, contre 15% en 2015, souligne le rapport de cette organisation intergouvernementale.
Il faudrait également investir à l'horizon 2050 29.000 milliards de dollars (26.933 milliards d'euros) supplémentaires dans l'énergie, soit l'équivalent de 0,4% du produit intérieur brut mondial.
De tels investissements participeraient, avec d'autres politiques de soutien de la croissance, à une hausse de 0,8% de ce même PIB mondial à la même date, assure l'Irena.
En 2015, 32 gigatonnes (milliards de tonnes) de CO2 liée à l'énergie ont été émises. Il faudrait qu'elles soient ramenées à 9,5 gigatonnes d'ici 2050 pour limiter la hausse des températures mondiales à un maximum de 2°C au-dessus de la moyenne pré-industrielle, ajoute le rapport.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Plus de 220 millions de personnes sous-alimentées en Afrique subsaharienne (FAO)

Au cours de la première décennie du millénaire, l'Afrique subsaharienne a réalisé des progrès remarquables dans la lutte contre la faim mais la situation a changé entre les années 2015 et 2016.

Pendant ce temps au Maroc: L’industrie du cinéma est une chose sérieuse

Le nombre croissant de tournages qui ont rapporté quelque 280 millions de dirhams (3,4 milliards de dinars) qui ont été investis par des étrangers en 2016.

Algérie : Les partis de l’opposition réagissent à l’annulation de l’Impôt sur la fortune

Les partis politiques de l'opposition critiquent le retrait par la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) de l'impôt sur la fortune du projet de loi de finances 2018. Ils  qualifient cette démarche de "décision populiste " qui intervient dans le contexte des élections locales.