Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Mars 2017

Les énergies renouvelables pourraient réduire les émissions de C02 de 70% (étude)

Les émissions de dioxyde de carbone liées à l'énergie pourraient être réduites de 70% d'ici 2050 et progressivement supprimées d'ici 2060, montre une étude de l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) publiée lundi.
Pour atteindre cet objectif, il faudrait que la part du renouvelable (éolien, solaire, etc.) dans les sources d'énergie primaire soit portée à 65% en 2050, contre 15% en 2015, souligne le rapport de cette organisation intergouvernementale.
Il faudrait également investir à l'horizon 2050 29.000 milliards de dollars (26.933 milliards d'euros) supplémentaires dans l'énergie, soit l'équivalent de 0,4% du produit intérieur brut mondial.
De tels investissements participeraient, avec d'autres politiques de soutien de la croissance, à une hausse de 0,8% de ce même PIB mondial à la même date, assure l'Irena.
En 2015, 32 gigatonnes (milliards de tonnes) de CO2 liée à l'énergie ont été émises. Il faudrait qu'elles soient ramenées à 9,5 gigatonnes d'ici 2050 pour limiter la hausse des températures mondiales à un maximum de 2°C au-dessus de la moyenne pré-industrielle, ajoute le rapport.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Algérie - L'ALNAFT a un nouveau président par intérim, Arezki Hocini

Le remplacement de Sid Ali Betata à la tête de l’Alnaft intervient quelques jours après le remplacement d’Amine Mazouzi à la tête de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach par Abdelmoumene Ould Kaddour, ancien patron de BRC (dissoute), pourtant condamné par la justice pour espionnage au profit d’une puissance étrangère.