Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Syrie:L'armée a reconquis du terrain dans le nord-est de Damas

L'armée syrienne a lancé une contre-offensive lundi dans le nord-est de la capitale Damas, et des informations contradictoires circulaient sur l'ampleur des territoires repris aux rebelles.
D'après une source militaire syrienne et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), l'armée du régime a reconquis la totalité des positions perdues la veille, mais les rebelles affirment toujours tenir une partie du terrain conquis dans le week-end, malgré de violents bombardements aériens qui les ont contraint de reculer.
Un correspondant de Reuters a vu des avions de combat dans le ciel de la capitale syrienne en début de journée et constaté la fermeture de plusieurs rues dans les quartiers situés à proximité des affrontements et tenus par le gouvernement.
L'OSDH, qui récolte quotidiennement des informations sur le conflit en s'appuyant sur des sources sur le terrain, a précisé que des combats intenses se poursuivaient et que l'armée avait mené plus de 500 raids aériens et frappes d'artillerie.
Les rebelles sont passés à l'attaque dans le week-end à Jobar pour atténuer la pression exercée par l'armée depuis qu'ils ont perdu du terrain à Kaboun et Barza, des secteurs voisins, a déclaré dimanche un commandant du groupe rebelle Faïlak al Rahman, engagé dans les combats dans ce secteur.
Malgré une série de victoires enregistrées ces 18 derniers mois par l'armée syrienne avec l'appui des milices chiites et de ses alliés russe et iranien, les rebelles tiennent toujours une enclave fortement peuplée dans la plaine de la Ghouta orientale, à l'est de Damas, ainsi que certains quartiers dans l'est, le sud et le nord-est de la ville.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.