Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 22 Juin 2017

Allemagne:L’auteur présumé de l’attaque de Dortmund interpellé

La police allemande a arrêté vendredi l'auteur présumé de l'attaque à l'explosif contre le bus de l'équipe de foot de Dortmund, a indiqué le parquet, ajoutant que son mobile était financier et non «terroriste».
Une semaine et demi après l'attaque à l'explosif contre le bus de l'équipe de foot Borussia Dortmund, la police fédérale allemande est parvenue à arrêter vendredi matin son auteur présumé dans le Land de Bade-Wurtemberg, écrivent les médias locaux.
« Le parquet fédéral a fait arrêter aujourd'hui, le 21 avril 2017, un ressortissant germano-russe de 28 ans, Sergej W. par les agents du GSG9 », une unité d'élite, explique le communiqué du parquet, ajoutant que le suspect, qui spéculait sur une baisse du prix de l'action du club de Dortmund, voulait s'enrichir en attaquant l'équipe.
D'après la police, le mobile terroriste serait en l'occurrence peu probable.
Mardi 11 avril, juste avant un match important de Ligue des Champions entre Dortmund et l'As Monaco, le bus de l'équipe allemande a été touché par trois explosions qui ont soufflé une vitre à l'arrière du véhicule.
Le joueur espagnol Marc Bartra a été blessé et opéré dans la nuit d'une fracture du poignet et le match a été reporté au lendemain.
Un policier, qui escortait le bus en moto, a également été blessé, souffrant d'un traumatisme sonore.
Les autorités allemandes avaient ouvert une enquête pour « tentative d'homicide», sans utiliser la qualification d'attentat « terroriste », jugeant alors qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions.
Un Irakien de 26 ans avait été soupçonné et placé en détention provisoire, mais les autorités allemandes avaient déclaré quelques jours après les faits qu'aucun élément ne permettait de l'incriminer. Elles avaient émis des doutes sur la piste islamiste suggérée par une lettre de revendication retrouvée sur place mais dont l'authenticité était sujette à caution.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Moscou affirme qu'Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daech, est mort

Le ministère russe des Affaires étrangères a dit jeudi pouvoir affirmer avec un haut degré de certitude qu'Abou Bakr al Baghdadi, le chef de l'organisation Etat islamique, est mort.

Maroc- Le calvaire des réfugiés syriens bloqués à Figuig prend fin... enfin!

  Le calvaire enduré depuis avril dernier par des réfugiés bloqués près de Figuig, au Maroc, prend fin. Ils survivaient dans des conditions épouvantables grâce à la générosité de la population

Pétrole : le marché teste le seuil de tolérance des producteurs américains

Les cours du pétrole risquent de demeurer sous pression jusqu'à ce que le nombre de plateformes de forage aux Etats-Unis se stabilise voire reparte à la baisse.