Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Syrie:Reprise des évacuations de civils et de combattants de quatre localités assiégées après une suspension de 48h

L'évacuation de civils et de combattants de quatre localités assiégées, dans le cadre d'un accord d'échange entre les parties prenantes du conflit syrien, a repris vendredi après une suspension de 48 heures, ont rapporté les médias du régime de Damas et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Plus de 35 autocars transportant des civils et des miliciens pro-régime, partis des villes d'Al Foua et de Kefraïa situés dans la province d'Idlib, sont arrivés dans la ville d'Alep, qui est sous le contrôle du gouvernement, a indiqué l'OSDH.
En contrepartie, dix autocars transportant des rebelles et leurs proches, partis de Zabadani, ont quitté un point de transit pour pénétrer dans un territoire sous le contrôle des insurgés, a rapporté la chaîne de télévision syrienne Ikhbariyah.
Les villes de Zabadani et de Madaya, assiégées de longue date par les forces favorables au régime près de Damas, sont passées sous le contrôle du pouvoir syrien cette semaine, après l'évacuation des rebelles sunnites qui y étaient retranchés.
Selon l'OSDH, la suspension de 48 heures des évacuations a été due à une revendication des insurgés qui souhaitaient que le gouvernement libère 750 détenus dans le cadre de l'accord d'échange.
Vendredi, le président Bachar al Assad a imputé à l'ex-Front al Nosra l'attentat au véhicule piégé contre un convoi de personnes évacués de deux villages chiites.
L'attentat, mené samedi dernier aux abords d'Alep, a fait 126 morts. Ancienne branche syrienne d'Al Qaïda avec lequel il a formellement pris ses distances l'an dernier, l'ex-Front al Nosra appartient depuis le mois de janvier à une alliance islamiste qui s'appelle Tahrir al Cham.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.