Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 25 Mai 2017

Syrie:Reprise des évacuations de civils et de combattants de quatre localités assiégées après une suspension de 48h

L'évacuation de civils et de combattants de quatre localités assiégées, dans le cadre d'un accord d'échange entre les parties prenantes du conflit syrien, a repris vendredi après une suspension de 48 heures, ont rapporté les médias du régime de Damas et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Plus de 35 autocars transportant des civils et des miliciens pro-régime, partis des villes d'Al Foua et de Kefraïa situés dans la province d'Idlib, sont arrivés dans la ville d'Alep, qui est sous le contrôle du gouvernement, a indiqué l'OSDH.
En contrepartie, dix autocars transportant des rebelles et leurs proches, partis de Zabadani, ont quitté un point de transit pour pénétrer dans un territoire sous le contrôle des insurgés, a rapporté la chaîne de télévision syrienne Ikhbariyah.
Les villes de Zabadani et de Madaya, assiégées de longue date par les forces favorables au régime près de Damas, sont passées sous le contrôle du pouvoir syrien cette semaine, après l'évacuation des rebelles sunnites qui y étaient retranchés.
Selon l'OSDH, la suspension de 48 heures des évacuations a été due à une revendication des insurgés qui souhaitaient que le gouvernement libère 750 détenus dans le cadre de l'accord d'échange.
Vendredi, le président Bachar al Assad a imputé à l'ex-Front al Nosra l'attentat au véhicule piégé contre un convoi de personnes évacués de deux villages chiites.
L'attentat, mené samedi dernier aux abords d'Alep, a fait 126 morts. Ancienne branche syrienne d'Al Qaïda avec lequel il a formellement pris ses distances l'an dernier, l'ex-Front al Nosra appartient depuis le mois de janvier à une alliance islamiste qui s'appelle Tahrir al Cham.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

En prolongeant le bail des français à B2-Namous, Boumediene a hâté l'évacuation de la base de Mers el-Kébir - Général R.Benyelles

A ne pas manquer

Prev Next

L'Algérie propose la mise en place d'un comité OPEP-non OPEP pour l'évaluation du marché énergétique

Pour le ministre de l’Energie algérien, Noureddine Boutarfa il est nécessaire "d'évaluer le marché de manière plus globale et regarder l'impact de toutes les offres d'énergies notamment les renouvelables ainsi que le gaz et le pétrole de schiste, afin de pouvoir discuter entre producteurs et voir quelles mesures peuvent être raisonnablement prises".

Algérie-Immobilier : Le "Yes we can" de M’hamed Sahraoui, promoteur et président de l’ONIP

  Les promoteurs algériens sont à la hauteur et peuvent faire marcher le secteur de l’immobilier sans qu’il y a besoin de recourir aux entreprises étrangères, a estimé jeudi, M’hamed Sahraoui, promoteur et président de l’Organisation Nationale des promoteurs immobiliers (ONPI).

Algérie: Le campus industriel de Sanofi à Sidi Abdallah sera ouvert en 2018 (Haissam Chraiteh)

  Le plus important complexe de production de médicament de Sanofi en Afrique en cours de réalisation à Sidi-Abdallah, Alger, sera opérationnel en 2018 a confirmé mercredi, le PDG de Sanofi Algérie, Haissam Chraiteh.