Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 22 Septembre 2017

Syrie:Reprise des évacuations de civils et de combattants de quatre localités assiégées après une suspension de 48h

L'évacuation de civils et de combattants de quatre localités assiégées, dans le cadre d'un accord d'échange entre les parties prenantes du conflit syrien, a repris vendredi après une suspension de 48 heures, ont rapporté les médias du régime de Damas et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Plus de 35 autocars transportant des civils et des miliciens pro-régime, partis des villes d'Al Foua et de Kefraïa situés dans la province d'Idlib, sont arrivés dans la ville d'Alep, qui est sous le contrôle du gouvernement, a indiqué l'OSDH.
En contrepartie, dix autocars transportant des rebelles et leurs proches, partis de Zabadani, ont quitté un point de transit pour pénétrer dans un territoire sous le contrôle des insurgés, a rapporté la chaîne de télévision syrienne Ikhbariyah.
Les villes de Zabadani et de Madaya, assiégées de longue date par les forces favorables au régime près de Damas, sont passées sous le contrôle du pouvoir syrien cette semaine, après l'évacuation des rebelles sunnites qui y étaient retranchés.
Selon l'OSDH, la suspension de 48 heures des évacuations a été due à une revendication des insurgés qui souhaitaient que le gouvernement libère 750 détenus dans le cadre de l'accord d'échange.
Vendredi, le président Bachar al Assad a imputé à l'ex-Front al Nosra l'attentat au véhicule piégé contre un convoi de personnes évacués de deux villages chiites.
L'attentat, mené samedi dernier aux abords d'Alep, a fait 126 morts. Ancienne branche syrienne d'Al Qaïda avec lequel il a formellement pris ses distances l'an dernier, l'ex-Front al Nosra appartient depuis le mois de janvier à une alliance islamiste qui s'appelle Tahrir al Cham.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Mohamed Ali Deyahi: Pourquoi l'emploi des jeunes s'est dégrade en 2017 malgré tout les efforts...

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Ahmed Ouyahia : Le budget d’équipement pour 2018 sera augmenté, pas le budget de fonctionnement

Citant un rapport de l’Association des banques et des établissements financiers (ABEF) qu’il a reçu le 12 septembre dernier, le Premier ministre a déclaré : « Le total des crédits octroyés par les banques ne dépasse pas 8.467 milliards de DA répartis comme suit : 4.000 milliards de DA octroyées aux entreprises publics, 700 milliards attribuées aux PME l’ANSEJ, le reste étant attribué...

Algérie - Ouyahia annonce la création d'une instance indépendante de contrôle du "financement non conventionnel"

Placée sous la tutelle du Président Abdelaziz Bouteflika, l'instance présentera des rapports trimestriels (trois mois) au Président de la République pour le suivi et l'évaluation de tout ce qui est réalisé.

Algérie- Retraites - L’âge, les prestations et les cotisations devraient être bientôt réformés

Lors de son passage hier sur Radio M., Mohamed Ali Deyahi, directeur Afrique du Nord du Bureau international du travail, a rappelé l’exemple de la réforme marocaine qui a porté sur ces trois aspects réunis. Il a regretté, néanmoins, que cette réforme ait été décidée unilatéralement par l’Etat marocain, ce qui a donné naissance à d’importants mouvements de protestation.