Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 25 Juillet 2017

La Syrie et l'Irak discutent coopération directe contre l'EI

L'Irak a envoyé un émissaire rencontrer le président syrien Bachar al Assad jeudi à Damas pour discuter d'une coopération militaire directe entre les deux pays contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI), annonce l'agence de presse syrienne Sana.
Le conseiller à la sécurité nationale irakienne Faleh al Fayad et le président Assad ont discuté "des mesures pratiques pour une coopération militaire des deux côtés de la frontière à la lumière des victoires que l'armée irakienne remporte à Mossoul", rapporte l'agence de presse publique syrienne.
"Ils ont étudié la perspective d'une coopération directe prochainement, entre les armées syrienne et irakienne, afin de combattre ensemble le terrorisme", a ajouté l'agence de presse.
En février 2017, l'aviation irakienne, soutenue par la coalition internationale menée par les Etats-Unis, avait bombardé une position de l'EI située en territoire syrien en représailles à des attentats commis par l'organisation djihadiste à Bagdad. C'était la première fois que les autorités irakiennes évoquaient des opérations en Syrie.

Reuters


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Haddad s’explique par le chiffre et la lettre

    Selon lui, les accusations dont l’ETRHB fait l’objet seraient pour la plupart infondées.

62% des Algériens n’ont pas d’eau 24 heures sur 24 (ADE)

  Le problème se pose dans des villes qui souffrent de l’insuffisance de la ressource,  des installations ou des deux.

Algérie : Un organisme chargé de la sécurité routière en perspective

  Les dispositions nécessaires ont été prises pour le lancement du permis à points et de la carte grise numérique.