Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 19 Janvier 2018

La Syrie et l'Irak discutent coopération directe contre l'EI

L'Irak a envoyé un émissaire rencontrer le président syrien Bachar al Assad jeudi à Damas pour discuter d'une coopération militaire directe entre les deux pays contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI), annonce l'agence de presse syrienne Sana.
Le conseiller à la sécurité nationale irakienne Faleh al Fayad et le président Assad ont discuté "des mesures pratiques pour une coopération militaire des deux côtés de la frontière à la lumière des victoires que l'armée irakienne remporte à Mossoul", rapporte l'agence de presse publique syrienne.
"Ils ont étudié la perspective d'une coopération directe prochainement, entre les armées syrienne et irakienne, afin de combattre ensemble le terrorisme", a ajouté l'agence de presse.
En février 2017, l'aviation irakienne, soutenue par la coalition internationale menée par les Etats-Unis, avait bombardé une position de l'EI située en territoire syrien en représailles à des attentats commis par l'organisation djihadiste à Bagdad. C'était la première fois que les autorités irakiennes évoquaient des opérations en Syrie.

Reuters


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les militants du FFS à Ghardaia ont été tous acquittés

  Le FFS avait  interpelé  par le biais  d’une question orale le ministre de la justice garde des sceaux, Tayeb Louh, le 09 janvier  passé, sur  la présentation  de ces cadres et militants du FFS à Ghardaia devant le tribunal criminel.

Maroc : la réforme du régime de change est une décision "souveraine" (Banque centrale)

Initialement prévue pour juillet dernier, cette réforme, qui vise à élargir la fluctuation du dirham marocain, avait été retardée par le gouvernement pour "des études supplémentaires".  

Algérie : Ouyahia n a pas encore dit son dernier mot au sujet des privatisations

Le FLN, le RND et même le FCE sont d’accord pour respecter la décision du président subordonnant à son accord les privatisations.