Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Juin 2018

Afrique:20 millions de personnes au bord de la famine, selon des agences de l'ONU

Vingt millions de personnes dans quatre pays africains sont au bord de la famine, ont indiqué jeudi à Rome des responsables de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et du Programme alimentaire mondial (PAM).
Dans le nord-est du Nigeria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen, la population fait face à une crise humanitaire "sans précédent" à cause de la sécheresse et des conflits armés avec des combattants fondamentalistes, comme le groupe Boko Haram et les insurgés Shebab.
"C'est la plus grande crise que nous ayons jamais vue", a indiqué Denise Brown, directrice des urgences au PAM, lors d'une conférence de presse, décrivant la situation par une image : comme si des millions de personnes se trouvaient "debout au bord d'une falaise, et le nombre ne cesse d'augmenter".
A cause des conflits et des conditions climatiques défavorables, les animaux meurent et les champs ne sont plus labourés, dans une partie du monde où 80% de la population dépend de l'agriculture et de la pêche pour survivre, explique le directeur de la division d'urgence et de réhabilitation de la FAO, Dominique Burgeon.
Si des actions ne sont pas prises, le monde sera témoin d'une répétition de la famine 2010-2011 en Somalie, où 250.000 personnes sont mortes parce que la communauté internationale n'a pas agi assez tôt, assurent les responsables.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les grands choix économiques du pays analysés par Nour Meddahi (Audio)

  Nour Meddahi, professeur d'économétrie et finances à la Toulouse School of Economics revient dans l’entretien accordé à Radio M sur les choix économiques faits par l’Algérie pour atténuer les effets de la baisse des prix du pétrole sur les marchés internationaux, une baisse entamée dès l’été 2014.

Pétrole: Le Brent chute à 73 dollars

  L'Arabie saoudite et la Russie ont fait part de leur souhait d’augmenter leurs productions respectives.

L’Afrique, le Maghreb et les flux migratoires (contribution)

  Il s’agira de poser les véritables problèmes, concernant les flux migratoires venant d’Afrique,  pour  avoir de véritables solutions loin de la démagogie et de la surenchère car  le sujet  est  complexe, la responsabilité étant partagée  entre les dirigeants européens et africains.