Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

Les forces antiterroristes kurdes assurent qu’al-Baghdadi, le chef de l'EI, est vivant

Les services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien sont sûrs à 99% que le chef de Daech Abou Bakr al-Baghdadi est encore en vie et se trouve sur le territoire syrien.
Le terroriste numéro un continue à se cacher au sud de Raqqa, en Syrie, estime le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien, Lahur Talabany.
«Il ne fait aucun doute que Baghdadi est vivant. Nous en sommes sûrs à 99%», a-t-il déclaré dans un entretien accordé à Reuters.
«N'oubliez pas qu'il est issu d'Al-Qaïda en Irak. Il a échappé aux services de sécurité. Il sait ce qu'il fait», a affirmé le chef du renseignement kurde en ajoutant que son éradication prendrait encore trois ou quatre ans.
La chaîne de télévision Al-Arabiya, se référant au directeur du renseignement et des opérations contre-terroristes du ministère irakien de l'Intérieur, Abou Ali al-Basri, a auparavant également annoncé que le chef de Daech n'avait pas été tué et qu'il continuait à se cacher sur le territoire syrien.
Dans la nuit du 27 au 28 mai, l'aviation russe a bombardé un poste de commandement où étaient réunis des chefs haut placés de Daech qui discutaient des itinéraires de sortie des djihadistes par le «couloir sud» de Raqqa. L'attaque des militaires russes a tué plusieurs chefs haut placés de Daech ainsi que près de 330 djihadistes. Le numéro un du groupe terroriste Abou Bakr Al-Baghdadi se trouverait également dans les locaux bombardés, l'information étant toutefois en cours de vérification.
À son tour le jeudi 29 juin, la chaîne de télévision iranienne IRIB a diffusé deux photos du corps d'un homme ressemblant à Abou Bakr al-Baghdadi pour prouver qu'il avait effectivement été éliminé.
Les terroristes de Daeсh ont confirmé la mort de leur chef, a annoncé la chaîne de télévision Al Sumaria citant une source dans la province irakienne de Nineveh.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib (Audio)

Mabrouk Aib estime que la baisse du prix du baril devrait être perçue comme « le signal d’alarme qui nous réveille » pour réfléchir à diversifier notre économie.

La France propose une rencontre sur les TIC avec les pays du Maghreb

  En Tunisie, le secteur des TIC contribue à hauteur de 7,5% du PIB et affiche une croissance à deux chiffres.

Tunisie : Le gouvernement ambitionne de porter la croissance à 3% en 2018

La Tunisie, qui identifie, depuis 2011, des solutions pour sortir de sa crise n’a pu réaliser qu’un très faible taux de croissance, de moins de 1% pendant les six dernières années.