Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 17 Janvier 2018

Yémen: Nouveaux raids de la coalition ménée par l'Arabie saoudite sur l'aéroport de Sanaa

La coalition arabe menée par l'Arabie saoudite a mené lundi de nouveaux bombardements aériens sur l'aéroport de Sanaa, capitale du Yémen, a-t-on appris auprès de responsables et de témoins.
L'agence Saba, contrôlée par les rebelles houthis et les forces de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, a fait état de six raids sur la base aérienne d'Al-Daïlami, attenante à l'aéroport civil, au nord de Sanaa, ainsi que d'importants dégâts sur ce qui constituait jusqu'à l'an dernier le seul aéroport civil et commercial de la capitale.
Selon des riverains, plusieurs maisons avoisinantes ont aussi été endommagées. "Sept familles ont fui leur maison près de l'aéroport après que les puissantes frappes les ont endommagées et effrayé leurs enfants", a témoigné à Xinhua un voisin, Bakil Sayyad.
Ces nouvelles frappes font parties de celles qui s'abattent presque quotidiennement sur la capitale yéménite. La coalition a ainsi mené deux frappes samedi dernier sur Al-Daïlami, causant "de lourds dégâts à des bâtiments civils voisins", selon des voisins.
Des riverains ont aussi signalé une frappe tôt lundi matin sur une usine à l'ouest de Sanaa, endommageant le bâtiment, ainsi que des fermes et des maisons voisines.
Le pays est plongé dans la guerre civile depuis la fin 2014, quand le président Abd-Rabbo Mansour Hadi a été renversé par les milices chiites houthis appuyées par l'ex-président Ali Abdallah Saleh. Avec l'appui depuis mars 2015 de la coalition menée par Riyad, les forces légitimistes du président Hadi contrôlent désormais la partie sud et une partie de l'est du pays, alors que l'alliance Houthis/Saleh d'autres zones dont Sanaa.
L'ONU a parrainé des pourparlers de paix à plusieurs reprises, qui n'ont rien donné. La guerre civile a fait plus de 10.000 morts, dont la moitié des civils, et fait plus de 35.000 blessés.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : L’ANEM a recensé plus de 450 000 offres d’emploi en 2017

Pour 2018, l’agence nationale de l’emploi prévoit 400 000 placements dans les secteurs économiques.

La BM accusée d’avoir modifié les indicateurs de Doing Business pour des motivations politiques

    Ces révélations fracassantes sur le classement Doing Business ont provoqué un tollé à Washington et semé le doute sur la crédibilité de cette institution financière multilatérale.

Les énergies renouvelables permettront à l’Algérie d’économiser 300 milliards de m3 de gaz (Bouteflika)

Le président de la République a indiqué que l’Algérie dispose actuellement de 4000 milliards de tonnes de réserves d’hydrocarbures prouvées et récupérables dont plus de la moitié en gaz naturel.