Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

Le chinois Xiaomi dépasse Apple pour devenir leader mondial du marché des bracelets connectés

Xiaomi a dépassé Apple au deuxième trimestre de 2017 sur le marché mondial des bracelets connectés, selon un analyste du secteur.
Le marché a connu une croissance de 8% en glissement annuel au deuxième trimestre de l'année, indique un rapport de recherche de Canalys.
Xiaomi est devenu leader du marché avec un volume de livraison de 3,5 millions d'unités, suivi de près par l'entreprise américaine Fitbit, avec 3,3 millions d'unités, soit une baisse de 34% sur un an, précise Canalys.
Apple a reculé à la troisième place avec 2,7 millions d'unités.
Le marché des montres intelligentes progressera au deuxième semestre, soutenu par les montres équipées de puces cellulaires, et 12 millions d'unités devraient être livrées d'ici fin 2017, estime le rapport.
Les smartphones de Xiaomi ont également connu des ventes trimestrielles records d'avril à juin, et la société projette de livrer 100 millions de smartphones en 2018.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.

Algérie :PLF 2018, l’Etat veut engranger 70 milliards DA en augmentant l’impôt sur les dividendes de 10 % à 15 %

 Le gouvernement évoque le principe d’égalité devant l’impôt entre nationaux et étrangers pour justifier son alignement.